Après Paris, František Kupka est à l’honneur à Prague

Après Paris, František Kupka est à l’honneur à Prague

Le manège Wallenstein (Valdštejnská jízdárna) à Prague accueille la rétrospective présentant l’œuvre du peintre mondialement connu František Kupka.

Pour voir de vos propres yeux les peintures de František Kupka, l’un des artistes tchèques les plus célèbres et l’un des fondateurs de la peinture abstraite moderne, vous pouvez vous rendre dans la capitale de son pays natal. Cet automne, l’exposition au manège Wallenstein à Prague présentera l’œuvre de Kupka dans toute son ampleur, à commencer par ses débuts dans les années 1890 jusqu’aux œuvres abstraites des années 1950. L’exposition a déjà eu lieu, sous une forme différente, au Grand Palais à Paris et sera présentée à Helsinki en 2019.

František Kupka, Amorpha et l’année 1912

František Kupka (1871-1957) était un peintre et graphiste tchèque d’importance mondiale, fondateur et pionnier de l’art abstrait moderne. Il n’a pas laissé beaucoup de traces dans son pays natal, où il n’a fait que de brèves études. Jeune, il part à Vienne et de là, en 1895, il se rend à Paris. Il passera la plus grande partie de sa vie dans la banlieue parisienne, à Puteaux, et il sera enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Des expositions de Kupka ont eu lieu assez régulièrement au cours des dernières années, notamment l’exposition au palais Salmovský palác dans le quartier de Hradčany à Prague , appelée Le chemin vers Amorpha - Salons de Kupka 1899-1913. La Galerie nationale commémora ainsi le centenaire de l’ouverture du Salon d’automne de Paris en 1912. Ce fut l’année où Kupka exposa deux de ses œuvres : Amorpha, fugue en deux couleurs et Amorpha, chromatique chaude. C’était aussi l’année qui est généralement considérée comme celle de la naissance de la peinture abstraite.

Ces deux œuvres (et avec elles, d’importantes collections de peintures et d’études de Kupka) se trouvent d’ailleurs en République tchèque : la première est la propriété de la Galerie nationale et la seconde du Musée Kampa, à Malá Strana. Ici, dans le bâtiment converti des anciens moulins Sova (Sovovy mlýny) sur la romantique île de Kampa, en plus de la vaste collection d’œuvres de František Kupka, vous pourrez voir des œuvres du sculpteur cubiste Otto Gutfreund et une collection d’art moderne d’Europe centrale.
 

De Paris à Prague

L’exposition au Grand Palais à Paris a duré de mars à fin juillet 2018 et a accueilli 230 000 visiteurs. Du 7 septembre au 20 janvier, l’exposition František Kupka (1871-1957) est à Prague, au manège Wallenstein (Valdštejnská jízdárna). La Galerie nationale de Prague l’a inaugurée dans le cadre des célébrations du centième anniversaire de la création de la Tchécoslovaquie. Vous y verrez également des tableaux qui n’ont jamais été exposés en République tchèque. Après de longues années, l’œuvre de Kupka, représentant toutes ses étapes et sous tous ses aspects, est à nouveau à l’honneur à Prague.

L’exposition de peintures à l’huile, d’œuvres sur papier, de gravures et de matériels de documentation, présentés par ordre chronologique, retrace clairement le cheminement de l’artiste du symbolisme vers l’abstraction, en évoquant des sujets importants de l’époque. Vous verrez également les peintures symboliques de Kupka et ses premiers portraits expressionnistes, ses dessins satiriques et ses illustrations. L’exposition présente des œuvres provenant des collections de la Galerie nationale de Prague, du centre Pompidou à Paris, du musée Guggenheim à New York et de l’Albertina à Vienne. Au printemps 2019, l’exposition Kupka sera présentée sous une forme différente aux visiteurs du Musée d’art Ateneum à Helsinki.
 

Saviez-vous que…

František Kupka est né à Opočno, en Bohême de l’Est, et il a passé sa jeunesse à Dobruška, aux contreforts des monts Orlické hory. Les intérieurs de l’hôtel de ville de Dobruška, sur la place Náměstí F. L. Věka, abritent les premières œuvres de l’artiste et, sur la maison n° 323, en face de l’église, dans la rue Fr. Kupky, une plaque commémorative rappelle que c’est ici que Kupka passa sa jeunesse dans les années 1872-1889.
 
Les œuvres de Kupka sont très populaires parmi les collectionneurs. Ses peintures abstraites les plus chères ont été vendues à plus de 60 millions de couronnes tchèques, ses œuvres plus anciennes sont généralement évaluées à plus de dix millions de couronnes et le prix de ses œuvres sur papier ne cesse d’augmenter. En février dernier, dans la salle des ventes de Christie’s à Londres, un pastel et une aquarelle de Kupka ont été vendus chacun pour environ un million de couronnes.

L’exposition de František Kupka Le chemin vers Amorpha - Salons de Kupka 1899-1913, en 2012, a été la première exposition présentée au palais Salmovský palác, qui fut ouvert alors par la Galerie nationale en tant que nouvel espace d’exposition. Actuellement, le Salmovský palác prépare l’ouverture d’un centre d’art contemporain en coopération avec la Fondation Thyssen-Bornemisza Art Contemporary (TBA21). 

Wallenstein Riding School

Wallenstein Riding School