La bière est le pain liquide des Tchèques

La bière est le pain liquide des Tchèques

On dit en Tchéquie que le gouvernement qui ose augmenter le prix de la bière ne survivra pas.

Les Tchèques entretiennent avec la bière une relation intime et pleine de tendresse, ils en sont de fins connaisseurs et ont une pléthore de choix.
A travers tout le pays, on trouve des centaines de marques régionales, produites dans des brasseries de toute taille, grandes comme petites – les micro-brasseries à caractère familial.

La bière tchèque est une indication géographique protégée de l’Union européenne. Un tel honneur se mérite : tous ceux qui brassent la bière en Tchéquie mettent leur point d’honneur à ne pas trahir ce prestige. On dit que la bière de Plzeň est le trésor de ce pays, mais vous trouverez cette boisson aux reflets dorés, au goût excellent et original dans chaque région de Bohême et de Moravie.

Plzeň – capitale de la bière et de la culture

Tous les Tchèques diront que la meilleure bière au monde est brassée depuis 1842 dans la plus grande ville de la Bohême de l’Ouest, à Plzeň. La capitale de la bière est également devenue célèbre grâce à une riche tradition culturelle qui lui a valu d’être sélectionnée comme Capitale européenne de la culture de 2015.

Se trouver à Plzeň et ne pas aller visiter la brasserie locale, ne pas goûter à la bière mondialement connue de Plzeň, ce serait commettre un péché impardonnable. Mais il serait également dommage de ne pas découvrir la vraie âme de la ville. On la perçoit à travers les murs des immeubles, dans les rues et sur les places, elle transparaît littéralement à chaque pas. Car Plzeň a une âme artistique, joyeuse, qu’elle distribue par poignées entières.

L’art vous accompagne à chaque pas

Plusieurs scènes de théâtre importantes, un orchestre philharmonique local, galeries, cafés à vocation culturelle, de nombreux festivals de musique, de théâtre et de folklore complètent par leur effervescence le spectacle vivant qui se fraie le passage à travers les rues. Les débutants enthousiastes font des démonstrations artistiques à la frontière de nombreux genres, que ce soit à l’ombre de la cathédrale Saint-Barthélémy, ou alors dans l’avenue principale très fréquentée, dans les parcs ou dans les clubs underground. Et lorsque l’on est fatigué d’avoir absorbé autant de manifestations culturelles, il reste toujours la superbe bière fraîche, rehaussée de son chapeau de mousse.

Nous recommandons la visite de la brasserie Pilsner Urquell, ou encore celle du musée Pivovarské muzeum, situé en plein cœur de la ville. Vivez l’histoire de la bière depuis l’antiquité jusqu’aux temps présents !

Le Paradis des gourmets

La bière est rarement consommée seule, les Tchèques étant également de bons mangeurs. La cuisine locale ne pourrait aspirer à participer à un concours d’alimentation saine, mais il est difficile de lui résister. Une de ses composantes importantes sont des soupes de différentes natures sans lesquelles les Tchèques considèrent ne pas avoir fait un repas complet. Parmi les spécialités les plus connues, ont trouve les knedlík, une garniture typiquement tchèque accompagnant viandes et sauces ; les plats les plus fameux sont svíčková (viande de bœuf rôtie, accompagnée d’une sauce à base de légumes et de crème), viande de porc ou canard rôtis, accompagnés de choucroute et – on ne s’y trompe pas – de knedlík. Et en guise de dessert ? D’excellents gâteaux ou encore des knedlík, farcis aux fruits, cette fois-ci…  
n-beer-liquid-bread-for-czechs-1

n-beer-liquid-bread-for-czechs-1