Une région de « villes rocheuses » et de panoramas, tout droit sortie des contes de fées

Une région de « villes rocheuses » et de panoramas, tout droit sortie des contes de fées

Les « villes rocheuses » et les charmes de la nature du Paradis tchèque (Český ráj) et de la Suisse tchèque (České Švýcarsko) méritent d’être découverts lentement et de près.

HomeNouveautésUne région de « villes rocheuses » et de panoramas, tout droit sortie des contes de fées
Connaissez-vous le Paradis tchèque, cette région exceptionnelle débordante de falaises abruptes et de ravins étroits, classée parmi les géoparcs de l’Unesco ? Ou encore le parc national de la Suisse tchèque, dans la continuité directe duquel se trouve, au-delà de la frontière allemande, le parc national de la Suisse saxonne ? Si non, l’été est la meilleure période pour aller les découvrir.

Gorges ou points de vue ?


Sa facilité d’accès en transports et ses multiples endroits attractifs des deux côtés de la frontière valent à toute la région de la Suisse tchéco-saxonne sa renommée fabuleuse et sa réputation d’être l’une des destinations plébiscitées en Europe centrale. Parmi les plus beaux sites situés du côté tchèque figurent, outre la porte Pravčická brána et les panoramas rocheux de Jetřichovice, également la rivière Kamenice à proximité de Hřensko et les gorges Edmundova et Divoká soutěska, parcourues par les bateaux de croisière. Une nouveauté cette année est l’exposition « Du moulin à la cabane et retour » (Z mlýna do srubu a zpátky), organisée dans  la cabane située entre les deux gorges. Les familles avec enfants voudront sûrement profiter du nouveau complexe d’attractions de Mezní louka où, parmi plusieurs jeux, elles découvriront aussi une réplique de la célèbre Pravčická brána. À la différence de la vraie, en pierre, il est permis de grimper sur celle-ci, les enfants peuvent glisser sur le toboggan ou redescendre avec le télésiège à poulie.
La tour panoramique de Janov dans le pays de Děčín offre une vue magnifique sur une grande partie du parc national et Pravčická brána. Le Centre d’information (Informační středisko) et la Maison de la Suisse tchèque (Dům Českého Švýcarska) à Krásná Lípa vous feront découvrir de nombreux points d’intérêt.

Le Paradis tchèque propose de nouveaux sentiers didactiques


Dès le 19e siècle, le nom Paradis tchèque aurait commencé à être utilisé par les visiteurs enthousiasmés de la station thermale de Sedmihorka pour décrire ses environs. Cette désignation fut rapidement reprise pour toute la région, dans laquelle vous trouverez vraiment tout ce que vous imaginez au paradis : de multiples endroits pour vous divertir, marcher et vous reposer.
Les circuits balisés, avec plusieurs nouveaux sentiers didactiques, vous guideront vers les villes rocheuses de Prachov et de Hruboskalsko avec l’arboretum Bukovina, situé entre le château de roche de Waldstein et le château de Hrubá Skála. Ne passez pas non plus à côté des falaises de Příhrazské skály et de la ruine du château de roche Drábské světničky et les falaises de Klokočské skály. Outre les charmes de la nature, vous irez aussi admirer les monuments, du château Trosky avec ses deux tours typiques, la haute et fine tour Panna et la petite et trapue tour Baba, jusqu’au monumental château de Kost avec la romantique vallée Plakánek, en passant par le curieux château de roche de Valečov avec son petit village sculpté dans la falaise.
Tout comme il existe dans la Suisse tchèque deux portes Pravčická brána, il existe aussi dans le Paradis tchèque deux sites Trosky. Le premier est l’original, et le deuxième château Trosky est en bois et agrémente, depuis l’été 2015, le complexe familial de loisirs de Šťastná země à Radvánovice u Turnova.