La Becherovka : 13e source de Karlovy Vary

La Becherovka : 13e source de Karlovy Vary

Liqueur tchèque traditionnelle à base de plantes, produite dans la célèbre ville d’eaux de Bohême occidentale par la société Jan Becher.

HomeNouveautésLa Becherovka : 13e source de Karlovy Vary
La Becherovka, qui se classe au premier rang des liqueurs amères à base de plantes vendues en République tchèque, est souvent appelée la « 13e source thermale » de Karlovy Vary. Chaque année, environ 8 millions de litres de Becherovka sont produits et en partie exportés vers près de 40 pays. Si vous voulez vous familiariser avec cette boisson tchèque légendaire, fabriquée à partir de plus de 20 herbes et épices selon une recette secrète, il n’y a rien de plus facile que de visiter le Musée Jan Becher à Karlovy Vary.

La visite du musée comprend bien évidemment une dégustation

Vous trouverez le Musée Jan Becher à Karlovy Vary, dans le siège de l’ancienne usine Becherovka construite en 1867. Chaque année, il accueille plus de 60 000 touristes. Au cours d’une visite interactive, vous verrez de longues conduites nommées Becherovod ainsi que de vieilles bouteilles, des étiquettes et des barils qui ont jadis servi à faire vieillir la Becherovka. En plus de l’exposition d’objets historiques liés à la Becherovka, vous visiterez des caves et des espaces de fabrication d’origine, verrez un film original tourné pour la Becherovka par les frères Caban et, bien sûr, vous dégusterez plusieurs spécialités au bar du musée. Pour découvrir l’atmosphère réelle de « Karlovy Vary au temps de Jan Becher », il y a de cela 200 ans, un espace unique a été créé au cœur de Karlovy Vary, le Becherplatz où vous vous sentirez transporté au XIXe siècle. Détendez-vous en prenant un bon café dans un café d’époque, achetez des souvenirs dans l’une des boutiques et prenez un escalier en chêne pour monter au restaurant Karel IV, qui possède sa propre brasserie. 

Que voir encore ?

Le bâtiment le plus intéressant est la villa Becher construite par Gustav Becher qui se trouve à l’extrémité du célèbre quartier résidentiel de Westend datant d’avant la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, vous y trouverez une galerie interactive destinée aux jeunes artistes. Ne manquez pas de visiter le fameux Becher’s Bar. Ce célèbre bar décoré dans le style anglais du XIXe siècle situé dans le sous-sol du Grandhotel Pupp propose des spécialités culinaires et une large sélection de cocktails jusqu’au petit matin. Si vous voulez savoir comment est fait le mélange secret à base d’herbes, quels processus chimiques ont lieu lors de la création de la Becherovka, ou si vous voulez faire connaissance avec la personne qui connaît sa recette unique, visitez la nouvelle usine de Becherovka située dans le quartier de Bohatice, où vous en apprendrez plus sur les secrets qui se cachent derrière la boisson tchèque légendaire.

Naissance de la Becherovka

La Becherovka doit sa naissance à un marchand chevronné, Josef Vitus Becher (1769-1840). En 1794, ce marchand d’épices loue une distillerie à Karlovy Vary et commence à faire des expériences avec des liqueurs. En 1805, il achète à un médecin anglais, Christian Frobrig, la recette d’une nouvelle liqueur. Après avoir testé la recette pendant deux ans, il commence à vendre une liqueur nommée English Bitter destinée au traitement des maladies de l’estomac. La famille du fondateur commence à exporter la Becherovka dès la première moitié du XIXe siècle : en 1834, elle est mise en vente à Szczecin, un an plus tard à Vienne et Munich et, en 1838, elle fait son entrée à Paris. Il a fallu attendre 1934 – autant dire, l’abrogation de la prohibition - pour que la Becherovka puisse conquérir les États-Unis et, quatre ans plus tard, l’Angleterre. C’est Johann (Jan) Nepomuk Becher, le fils de Josef Becher, qui est considéré comme le vrai fondateur de l’empire familial. C’est lui qui développe la production de la Becherovka pendant près de quarante ans et déplace, en 1867, la fabrication croissante de la liqueur dans une nouvelle usine située dans le quartier de Steinberky. La signature de Jan Becher, tel un gage de qualité, de tradition et de goût, est apposée encore aujourd’hui sur chaque bouteille de Becherovka.