Traditions et coutumes populaires liées à l’Avent

Traditions et coutumes populaires liées à l’Avent

La période magique précédant Noël est riche de coutumes intéressantes. Apprenez à les connaître !

Traditions et coutumes populaires liées à l’Avent
Noël est une fête attendue avec impatience non seulement par les enfants, mais aussi par les adultes. Cette période marquée par de longues nuits sombres, lorsque l’obscurité est éclairée par des milliers de lumières, est un temps d’attente, de joie et d’ambiance festive. Les célébrations de la naissance de Jésus-Christ sont associées à de nombreuses traditions influencées par des coutumes chrétiennes et païennes. Quelles sont donc les traditions vivantes en République tchèque ?

L’Avent approche

La période de l’Avent commence exactement 4 semaines avant Noël. Des décorations sont installées d’abord dans les rues et les magasins pour s’étendre ensuite également dans les foyers. Le premier dimanche de l’Avent, de nombreuses personnes commencent à décorer leurs logements et à préparer des gâteaux de Noël, et les marchés de Noël ou de l’Avent ouvrent leurs portes. Cette année, le plus grand marché de l’Avent de République tchèque se tiendra à Prague sur la place de la Vieille Ville.

Les couronnes de l’Avent illuminent chaque maison

L’Avent était autrefois une période où les gens renonçaient à la viande en attendant Noël. Aujourd’hui, rares sont ceux qui observent le jeûne, mais certaines coutumes ont traversé les siècles. La tradition de l’Avent la plus visible dans les foyers tchèques est celle d’avoir chez soi une couronne de l’Avent. Il s’agit d’une couronne de plantes principalement à feuilles persistantes, telles que des conifères ou du lierre, complétée par quatre bougies qui servent de compte à rebours symbolique des quatre semaines de l’Avent. Chaque dimanche, une des bougies est allumée. Vous pouvez confectionner vous-même une belle couronne chez vous ou l’acheter sur les marchés de Noël.

Des « barborky » en fleurs

Des fleurs fraîches en décembre ? Pourquoi pas ! La cueillette des barborky a une longue tradition en République tchèque et repose sur une tradition pré-chrétienne. Il s’agit de couper, le jour de la Sainte-Barbe, c’est-à-dire le 4 décembre, une brindille de cerisier. On la ramène chez soi bien au chaud, on la met dans un vase rempli d’eau et on s’en occupe comme d’une fleur coupée ordinaire. Si elle fleurit avant le 24 décembre, tous vos vœux seront exaucés l’année prochaine. Jadis, les brindilles en fleur symbolisaient la victoire du soleil sur l’hiver, parce qu’elles fleurissaient au moment du solstice d’hiver. Aujourd’hui, c’est juste une tradition agréable et parfumée.

La Saint-Nicolas, un signe avant-coureur de Noël

Les célébrations de la Saint-Nicolas sont une autre tradition précédant Noël. La fête tombe le 6 décembre, mais elle est célébrée la veille. En effet, jadis, les jours ne commençaient pas à minuit, mais au coucher du soleil. La veille au soir, saint Nicolas (Mikuláš en tchèque) accompagné d’un ange et d’un diable, fait donc le tour des foyers tchèques. Saint Nicolas récompense les enfants sages et le diable punit les enfants désobéissants, mais il est présent surtout pour leur faire un peu peur ! Mikuláš, qui est généralement un membre de la famille déguisé, offre aux enfants de petits cadeaux et des sucreries. Ces dernières années, il est devenu habituel que ces trois personnages surnaturels font le tour non seulement des foyers, mais aussi des marchés de l’Avent et des centres-villes. Ainsi, le soir du 5 décembre après la tombée de la nuit, vous pouvez croiser des « diables » qui semblent tout droit sortis de l’enfer plutôt que d’un conte de fées pour enfants. Cette tradition remonte à l’époque pré-chrétienne, lorsque les portes du monde souterrain s’ouvraient en hiver.

Sainte Lucie et ses déguisements

Autrefois, la veille de la fête de Sainte-Lucie, qui se tient le 13 décembre, des personnages féminins vêtus de blanc qu’on appelait Lucie ou Lucka faisaient le tour des ménages. Dans chaque région, les Lucie avaient l’air un peu différentes. Dans certains endroits, elles portaient une robe blanche, un masque et un bec qui claque, dans d’autres, elles avaient le visage enfariné ou étaient vêtues de noir. Elles venaient dans les foyers pour voir si tout était comme il se doit. Aujourd’hui, dans certaines régions, comme en Bohême du sud, il s’agit plutôt d’un divertissement de jeunes filles âgées d’environ 10 ans, qui leur permet de chanter, de jouer et même de taquiner un peu leurs parents.

Découvrez les traditions de première main

Les musées en plein air sont l’endroit idéal pour mieux connaître les coutumes populaires de la période de l’Avent. Vous pouvez visiter, entre autres, le musée en plein air de Veselý Kopec en Bohême orientale. Le 5 décembre, vous y trouverez une foire de Noël présentant des traditions folkloriques et des stands d’artisans. Le 5 décembre également, une fête de la Saint-Nicolas traditionnelle est préparée dans l’après-midi pour vous et vos enfants au Musée en plein air à Rožnov pod Radhoštěm en Moravie. Vous pouvez visiter l’ensemble du musée et profiter des petits cadeaux offerts par saint Nicolas ! Une véritable foire de Noël se tiendra à Rožnov le week-end du 11 et 12 décembre. Tout au long de la journée, vous pourrez profiter de cadeaux proposés par des ateliers d’artisanat folklorique et assister à des démonstrations de chants de Noël et des patrouilles de Lucie et de diables. Toutes les expositions du village valaque (Valašská dědina) seront animées. Vous aurez l’impression de retourner 150 ans en arrière !