Découvrez les forêts de hêtres des monts Jizerské hory

Découvrez les forêts de hêtres des monts Jizerské hory

Partez à la découverte d’une forêt vierge d’Europe centrale, désormais protégée par l’UNESCO !

HomeDécouvrez les forêts de hêtres des monts Jizerské hory
En juillet 2021, plusieurs sites du monde entier ont été ajoutés à la liste des monuments naturels classés par l’UNESCO. L’une de ces localités se trouve en République tchèque, plus précisément dans le nord de la Bohême. Il s’agit d’une zone protégée connue sous le nom de forêts de hêtres des monts Jizerské hory (Jizerskohorské bučiny), qui comptent parmi les dernières forêts primaires de hêtres quasi intactes en Europe.

Des forêts uniques dans le cadre de l’Europe centrale

Les forêts de hêtres des monts Jizerské hory, désormais protégées par l’UNESCO, couvrent une superficie d’environ 27 kilomètres carrés sur le versant nord-est des monts situés en Bohême du nord près des communes de Hejnice et Lázně Libverda. Cependant, il ne s’agit pas de protéger une zone isolée, mais de la joindre à des sites existants protégés sous le nom de Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe. Ce poste de la Liste du patrimoine mondial comprend près de 100 sites dans douze pays européens.

Bien que la zone porte le nom de forêts de hêtre (ou hêtraies), elle est loin de n’abriter que des hêtres. Vous y trouverez également des sorbiers et des tilleuls et, dans les parties basses, des chênes, des sapins ou des épicéas, dont certains sont âgés de plus de 200 ans. Les parties les mieux conservées et les plus précieuses des monts Jizerské hory sont l’habitat de nombreux animaux et plantes rares. Depuis 2007, une partie de la réserve est une zone dite de non-intervention où la nature est laissée à l’état sauvage. Cependant, cela fait des centaines d’années que la forêt vierge évolue ici, sur des pentes de montagnes rocheuses et escarpées. Au cours des derniers siècles, les gens ont préféré exploiter le bois sur des pentes plus facilement accessibles et ont évité de se rendre sur le versant nord du massif. C’est pourquoi ces forêts n’ont presque pas été affectées par l’activité humaine à ce jour et évoluent selon des principes naturels.

Un site protégé par l’UNESCO idéal pour les amateurs de la solitude

Les forêts qui couvrent les pentes des montagnes, avec de nombreux massifs rocheux et points de vue, sont intéressantes non seulement en termes d’écologie, mais aussi de tourisme. Cependant, le terrain abrupt des forêts de hêtres des monts Jizerské hory pose une certaine difficulté : contrairement à d’autres sites tchèques inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, vous ne trouverez ici aucun point d’accueil ou office de tourisme. Il n’y a que la nature intacte et majestueuse dans sa forme la plus pure. Ne vous attendez pas à trouver ici des foules de touristes, des pubs et d’autres endroits touristiques. Le terrain est assez difficile : il faut surmonter de forts dénivelés sur les sentiers et une seule route est praticable à vélo. Bref, c’est l’endroit idéal pour les randonneurs qui recherchent avant tout les beautés naturelles, le calme et la paix. Le meilleur moyen de s’y rendre est en voiture depuis Liberec et vous pouvez vous garer, par exemple, à Hejnice ou à Lázně Libverda. Les balises des sentiers de randonnée et des sentiers découverte vous indiqueront le chemin.

Voir non seulement des hêtres

Les forêts de hêtres des monts Jizerské hory sont extrêmement intéressantes et importantes d’un point de vue scientifique et environnemental. Cependant, tout le monde n’est pas prêt à les explorer. Nous vous conseillons donc où aller si vous voulez passer quelques jours à proximité du site et profiter des environs.

Les bosquets et rochers d’Oldřichov (Oldřichovské háje a skály), traversés par au sentier découverte du même nom au départ du village d’Oldřichov, offrent une randonnée intéressante au milieu d’innombrables formations rocheuses. En plus d’une nature magnifique, un château jadis habité par des brigands vous attend sur le sentier, ainsi qu’un escalier creusé dans la pierre qui mène au sommet de blocs de roche d’environ 30 mètres de haut. Depuis le sommet, une vue magnifique s’ouvre sur la région, jusqu’à la Pologne et la crête de Ještěd.



Les amateurs d’histoire trouveront également leur bonheur. Liberec, métropole du nord de la Bohême, est la plus grande ville de la région et un centre de sports d’hiver et autres. Sur le versant nord des monts Jizerské hory, vous trouverez, entre autres, la ville de Frýdlant avec son merveilleux château, constitué d’un château médiéval et d’une résidence Renaissance, qui se dresse sur un rocher massif au-dessus de la rivière. Ouvert aux touristes depuis 1801, il compte parmi les monuments les plus importants de la République tchèque. C’est en effet le premier château transformé en musée d’Europe centrale.

Nous ne pouvons pas oublier non plus Hejnice. Ce village, qui se trouve à proximité de hêtraies protégées, vaut le détour. En plus d’un pont de pierre baroque et de vieilles maisons à colombages avec des étages à pans de bois et des toits mansardés, vous y trouverez la basilique de la Visitation de la Bienheureuse Vierge Marie avec un ancien monastère franciscain, un cloître et un jardin.