Prague façon industrielle

Prague façon industrielle

Découvrez les monuments techniques de Prague

HomeWhat's NewPrague façon industrielle
L’architecture industrielle est en vogue. Les anciens halls, usines, moulins, ateliers d’usinage et autres constructions gagnent en popularité à travers les générations. Parfois ces bâtiments remplissent encore leur fonction d’origine, parfois ils ont trouvé une nouvelle vie en devenant des musées, des bars ou des lieux de rencontre. Savez-vous où trouver les monuments techniques les plus intéressants de Prague ?

Téléphérique et tour d’observation de Petřín

Les deux bâtiments techniques ont été inspirés de Paris et il était prévu de les ouvrir en 1891 à l’occasion d’une magnifique exposition du Jubilé, qui présentait les progrès techniques du monde moderne de cette époque. L’objectif a été atteint et les deux bâtiments ont été ouverts dans les délais prévus. Le premier à ouvrir fut le téléphérique, qui a transporté ses premiers passagers vers le sommet de la colline de Petřín le 25 juillet 1891. Son entraînement a été conçu d’une manière intéressante - avec de l’eau. La quantité d’eau nécessaire était pompée dans la cabine supérieure du téléphérique pour la faire descendre et le conducteur du téléphérique n’avait qu’à freiner. Le système d’entraînement a été électrifié en 1931 et sa forme actuelle est basée sur les travaux achevés en 1985. Le téléphérique de Petřín sous sa forme actuelle se trouve à Malá Strana à Újezd et compte un total de 3 arrêts. En fait, c’est un hybride entre un téléphérique et un train. Les véhicules roulent sur des rails et sont en même temps tirés par une corde en acier. Pour ce qui est de la tour d’observation de Petřín, son inspiration est évidente : elle est une petite sœur de la tour Eiffel à Paris. Comme le téléphérique, la tour a été construite par des passionnés à l’occasion de l’exposition du Jubilé de 1891. Cette année, la tour célèbre ses 130 ans mais, grâce à une rénovation complète récente, elle est en parfait état et offre à ses visiteurs l’une des plus belles vues sur Prague.

Palais des expositions

Le Palais des expositions  (Veletržní palác), qui se trouve dans le quartier de Holešovice, est l’un des premiers et plus grands bâtiments fonctionnalistes à Prague. À l’origine, il était destiné aux salons professionnels, plus tard il a été le siège d’entreprises de commerce extérieur. Le palais a été conçu par les architectes Josef Fuchs et Oldřich Tyl lors d’un concours d’architecture et a été construit entre 1925 et 1928. Avec sa superficie d’environ 13 500 m2, il était en son temps le plus grand bâtiment de ce type au monde. Dans les années 1970, le bâtiment a été détruit par un incendie et il a fallu lui trouver une nouvelle utilisation. Environ 20 ans plus tard, le bâtiment a été rénové et ouvert au public. Le Palais des expositions est aujourd’hui le siège de la Galerie nationale de Prague, dont il abrite les expositions permanentes « 1796-1918 : L’art du long siècle » et « 1918-1938 : Première République », ainsi que d’autres espaces utilisés pour des expositions de courte durée mais nécessitant beaucoup d’espace.

Viaduc Negrelli

Le viaduc Negrelli (Negrelliho viadukt) relie la gare Masarykovo nádraží avec l’autre rive de la Moldau et traverse, entre autres, le quartier de Karlín. C’est historiquement le premier pont ferroviaire de Prague sur la Moldau et aussi le deuxième plus vieux pont de Prague sur la Moldau en général. Avec ses 1 110 mètres, il est le plus long pont ferroviaire de toute la République tchèque et, au moment où sa construction a terminé, il comportait 87 arcs. Le pont a été mis en service en juin 1850. Jusqu’au début du XXe siècle, c’était le plus long pont ferroviaire d’Europe. Au fil des ans, il a subi de nombreuses modifications et réparations. La dernière fois, de 2017 à 2020, il a été entièrement rénové et a retrouvé sa forme d’origine. Au total, 100 voûtes en briques, en grès et en granit, dont huit traversent la Moldau, ont été restaurées. 19 voûtes ont dû être complètement démantelées et remontées selon les plans d’origine sous la supervision d’inspecteurs des monuments historiques. Si vous êtes fan du chemin de fer, vous ne devez pas manquer de voir ce monument industriel lors de votre séjour à Prague.

Station d’épuration de Bubeneč

L’ancienne station d’épuration dans le quartier de Bubeneč à Prague est un monument industriel important. Construite entre 1901 et 1906, elle a été utilisée pour le traitement des eaux usées jusqu’en 1967. L’auteur du projet de la station d’épuration était l’ingénieur anglais Sir William Heerlein Lindley. C’est l’un des monuments industriels de Prague qui est ouvert au public. Vous y verrez des espaces préservés avec des restes de l’équipement technologique d’origine, servant à la fois pour le traitement proprement dit des eaux usées et le fonctionnement associé, et pour l’entraînement des machines. Vous verrez, par exemple, une salle des machines à vapeur avec une chaufferie. L’ancienne station d’épuration a été déclarée monument culturel national tchèque en 2010 et, aujourd’hui, grâce à son caractère unique et bien préservé, il est sur la voie de l’inscription parmi les monuments du patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO.

Hall de départ de la gare centrale de Prague

Certains des monuments industriels de Prague sont toujours fonctionnels et vous pouvez passer près d’eux sans les remarquer. Par exemple, la toiture historique en acier de la gare centrale de Prague (Hlavní nádraží) est un bel exemple de monument technique. Le hall historique en acier de la gare constitue, avec le bâtiment de départ, de style Art nouveau, le point dominant de toute la zone adjacente à la place Venceslas. Le hall à deux nefs en voûte en acier, construit en 1905, et dont la construction a été réalisée par une aciérie basée directement à Prague, est aujourd’hui classé monument historique. Entièrement restauré il y a quelques années, ce bâtiment est tout aussi beau que fonctionnel et ne manquera pas de susciter votre admiration.