Conditions d'entrée à partir du 1er juin 2021

Conditions d'entrée à partir du 1er juin 2021

HomeWhat's NewConditions d'entrée à partir du 1er juin 2021
La République tchèque est désormais prête à accueillir les touristes ! Les voyages non essentiels sont maintenant autorisés depuis les pays classés « verts » et les personnes en provenance des pays suivants : Allemagne, Pologne, Slovaquie, Autriche, Slovénie, Hongrie Croatie. A noté que tout autre voyage non essentiel reste temporairement interdit.

Pays à faible risque de contamination (dits « pays verts »)

Liste des pays : Australie, République d'Islande, Israël, République de Corée, République de Malte, Nouvelle-Zélande, République de Singapour, Royaume de Thaïlande, État de la Cité du Vatican.
Aucune restriction à l'entrée en République tchèque n'est requise (mais il faut tout de même respecter les conditions prévues pour les établissements de restauration, les hôtels etc.).

Pays à moyen risque de contamination (dits « pays orange »)

Liste des pays : République de Bulgarie, République de Finlande, République d'Irlande, République italienne, Principauté du Liechtenstein, République de Hongrie, Principauté de Monaco, Royaume de Norvège, République de Pologne, République portugaise (y compris les Açores et Madère), République d'Autriche, Saint-Marin, République de Roumanie, Îles Baléares et Îles Canaries.
 
Les visiteurs en provenance d'un pays classé orange ne sont pas autorisés à se rendre en République tchèque dans le cadre d’un séjour touristique.
 
Toute personne ayant séjourné dans un pays classé orange pendant plus de 12 heures au cours des 14 derniers jours doit respecter les conditions d'entrée suivantes :
  • Remplir et déposer le formulaire en ligne (https://plf.uzis.cz/) relatif à l'entrée en République tchèque avant de se rendre dans le pays (la preuve de validité du formulaire doit être présentée en version papier ou numérique, et NON PAS via un simple SMS).
    • Cela ne s'applique pas aux enfants de moins de 5 ans ni aux personnes ayant déjà contracté le COVID-19.
    • Les personnes ayant déjà contracté le COVID-19 doivent se munir d'un certificat médical comprenant le nom et le prénom du patient, sa date de naissance, l'adresse de son domicile et une attestation de rétablissement du COVID-19. Sur la base de cette confirmation, la personne peut entrer en République tchèque dans les 180 jours suivant la découverte du résultat positif au COVID.
  • Avant d'entrer en République tchèque, ces ressortissants doivent être munis d'une confirmation (rédigée en anglais) de test antigénique négatif (effectué au plus tard 24 heures avant le début du voyage en avion) ou d'un test PCR (effectué au plus tard 72 heures avant le début du voyage en avion). Les résultats des tests doivent être délivrés par un laboratoire accrédité (AUCUN autotest ne sera accepté). Vous trouverez ici un lien vers la liste des tests antigéniques qui seront reconnus par les États membres de l'Union Européenne.
    • En lieu et place de ce qui est indiqué ci-dessus, il est possible de présenter un certificat en anglais de couverture vaccinale au COVID-19 émanant d'un médecin exerçant en République tchèque ou au sein de l'UE, si :
      • Les voyageurs ne présentent pas de symptômes de COVID-19, et ont respecté la période de quarantaine indiquée après un test positif, et que plus de 14 jours mais moins de 180 jours se sont écoulés depuis leur premier test PCR positif.
Toute personne entrant en République tchèque en provenance de pays classés orange se devra encore de respecter les conditions prévues pour les établissements de restauration, les hôtels etc.).

Pays à haut risque de contamination (dits « pays rouges »)

Liste des pays : Principauté d'Andorre, Royaume de Belgique, Royaume du Danemark, République d'Estonie, République française, République de Croatie, République de Chypre, République de Lituanie, République de Lettonie, Grand-Duché de Luxembourg, Royaume des Pays-Bas, République hellénique, République slovaque, République de Slovénie, République fédérale d'Allemagne, Royaume d'Espagne, Royaume de Suède, Confédération suisse.
 
Les visiteurs en provenance d'un pays classé rouge ne sont pas autorisés à se rendre en République tchèque dans le cadre d’un séjour touristique.
 
Toute personne ayant séjourné dans un pays classé rouge pendant plus de 12 heures au cours des 14 derniers jours doit respecter les conditions d'entrée suivantes :
  • Il est nécessaire de se conformer à toutes les conditions énumérées plus haut et relatives aux pays orange.
  • En outre, après leur arrivée sur le territoire de la République tchèque, les voyageurs sont tenus de passer un test PCR à leur charge dans un délai maximum de 5 jours. En attendant un premier résultat négatif, ils doivent « s'auto-isoler », c'est-à-dire demeurer dans un établissement d'hébergement mentionné dans le formulaire d'entrée. Les ressortissants des pays classés rouges sont autorisés à quitter l'établissement uniquement pour des raisons d'urgence, c'est-à-dire pour se nourrir ou pour des raisons de santé.
 
Toute personne entrant en République tchèque en provenance de pays classés rouge se devra encore de respecter les conditions prévues pour les établissements de restauration, les hôtels etc.).

Pays à très haut risque de contamination (dits « pays écarlates »)

Liste des pays : tous les autres pays non mentionnés précédemment, UE et hors UE.

Les visiteurs en provenance d'un pays classé écarlate ne sont pas autorisés à se rendre en République tchèque dans le cadre d’un séjour touristique.
 
Toute personne ayant séjourné dans un pays classé écarlate pendant plus de 12 heures au cours des 14 derniers jours doit respecter les conditions d'entrée suivantes :
  • Il est obligatoire de respecter toutes les conditions énumérées plus haut et relatives aux pays classés « orange », à une exception près. Avant d'entrer en République tchèque, les ressortissants des pays classés « écarlates » peuvent uniquement présenter un test PCR, et non pas un test antigénique, daté au plus tard de 72 heures avant le début du séjour. Les résultats des tests PCR (rédigés en anglais) doivent être délivrés par un laboratoire accrédité (AUCUN autotest ne sera accepté).
  • En outre, après leur arrivée sur le territoire de la République tchèque, les voyageurs sont tenus de passer un test PCR à leur charge dans un délai maximum de 5 jours. En attendant un premier résultat négatif, ils doivent « s'auto-isoler », c'est-à-dire demeurer dans un établissement d'hébergement mentionné dans le formulaire d'entrée.
Exceptions relatives à la vaccination
Les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID-19 en République tchèque, en Slovaquie, en Allemagne, en Autriche, en Pologne, en Hongrie, en Slovénie et en Croatie sont exemptées de tests PCR. Ces voyageurs doivent en revanche fournir une attestation de vaccination contre le COVID-19 rédigée en anglais et justifier en même temps que :
  • Pas moins de 22 jours et pas plus de 3 mois se sont écoulés après la première dose de vaccin (pour les vaccins à deux doses).
  • Pour une vaccination à deux doses terminée, moins de 9 se sont écoulés depuis l'administration de la première dose.
  • Pas moins de 14 jours, et pas plus de 9 mois se sont écoulés après l'administration d'un vaccin unidose.
Ces personnes sont dispensées de l'obligation d'auto-isolement après leur entrée sur le territoire de la République tchèque. En cas de test positif après leur arrivée en République tchèque :
  1. Un étranger ayant rempli un formulaire avant son arrivée en République tchèque y a indiqué son lieu de résidence. Après avoir effectué un test PCR, il se rendra à cette adresse pour s'auto-isoler. Si le test PCR s'avère positif, il doit rester assigné à résidence. Le KHS (poste d'hygiène régional) prendra contact avec lui et lui imposera une quarantaine de 14 jours.
    1. En cas d'absence de mutation (par exemple, variants trouvés au Brésil, en Afrique du Sud ou en Inde) et si le voyageur est resté en quarantaine au cours des 3 derniers jours, la quarantaine est automatiquement levée le 15e jour (le jour du test correspondant au jour zéro).
    2. En cas de mutation, que le KHS signalera lors de son premier appel, la quarantaine ne sera levée qu'après l'obtention d'un test PCR négatif réalisé avec l’accord du KHS. La durée de la quarantaine sera, en cas de test positif, établie au cas par cas auprès du KHS. Les mêmes conditions s'appliqueront en cas de test positif requis pour le retour dans le pays d'origine.
  2. Quant aux ressortissants Tchèques revenant de l'étranger : les mêmes directives s'appliquent, mais au lieu de prendre contact avec le KHS, ils doivent se rapprocher de leurs médecins généralistes.
Les visas ne sont délivrés par les ambassades de la République tchèque qu'aux ressortissants des pays à faible risque de contamination (pays classés verts). Aucune exception n'est prévue pour les séjours touristiques. Seuls les ressortissants des pays classés verts peuvent voyager pour motif touristique, les autres ressortissants ne sont autorisés à voyager que pour les raisons spécifiques susmentionnées.