Goûtez la Pâques tchèque : cuisine printanière traditionnelle

Goûtez la Pâques tchèque : cuisine printanière traditionnelle

Vous ne devriez pas manquer les excellents plats traditionnels servis à Pâques en République tchèque.

Goûtez la Pâques tchèque : cuisine printanière traditionnelle
Deux éléments opposés se rencontrent à Pâques - la période de jeûne strict et la grande abondance. Le Carême est observé jusqu’au début de Pâques, puis c’est tout le contraire qui se produit ! La fête du printemps est traditionnellement célébrée avec des dizaines de plats variés. Chaque région a ses propres plats, qui diffèrent souvent considérablement les uns des autres. Certains plats sont toutefois les mêmes dans tout le pays. Nous vous proposons une sélection de la meilleure cuisine qui peut être dégustée au printemps et à Pâques en République tchèque.

L’agneau de Pâques avec une cloche

Depuis l’époque païenne, Pâques est la fête la plus importante, certaines traditions anciennes étant encore observées dans la gastronomie tchèque. Vous pouvez trouver un agneau de Pâques sur presque toutes les tables à cette période. C’est un gâteau à base de pâte sucrée qui symbolisait le sacrifice du Christ. L’agneau cuit est soigneusement démoulé, des raisins secs sont placés au niveau de ses yeux et le gâteau encore chaud est saupoudré de sucre vanillé. Un ruban avec une clochette est noué autour du cou de l’agneau. L’agneau est accompagné d’un gâteau de Pâques lors du repas dédié. C’est un petit pain fait de pâte levée sucrée qui a un goût similaire au pain de Noël. Le gâteau est généralement cuit le samedi de Pâques.

Vous aimerez la farce de Pâques

Vous verrez certainement les petits pains de Pâques. Ce pain sucré symbolise la corde avec laquelle Judas s’est pendu. Pâques est une fête printanière, les petits pains de Pâques symbolisent donc aussi la fin de l’hiver et le début d’une nouvelle vie. Ils existent sous diverses formes : oiseaux, écrevisses, escargots, canetons, serpents, hérissons ou encore tortues. Le samedi de Pâques, à la fin du Carême, vous devriez vous rendre dans un des restaurants populaires pour goûter son menu de Pâques. La tradition exige une certaine préparation du plat principal, à savoir une farce à base de plusieurs types de viande, avec des herbes vertes et de jeunes orties symbolisant le printemps. La farce est mangée chaude et les chanteurs avaient l’habitude de la recevoir froide pour l’emporter en cadeau chez eux.

Recette de gâteau d’agneau de Pâques - Beránek

Ingrédients :
4 œufs (jaune et blanc séparés)
3/4 tasse de sucre
1 et 1/2 tasse de farine (semi-brute / polohrubá)
1 sachet (12 g) de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet (200 ml) de crème fouettée
Beurre pour graisser le moule
Farine (brute) à tamiser dans le moule beurré

Recette :
Beurrer un moule en forme d’agneau de taille moyenne et y tamiser de la farine. Préchauffer le four à 180°C. Battre les jaunes avec le sucre. Ajouter la farine mélangée à la levure chimique et au sucre vanillé. Verser la crème puis ajouter délicatement les blancs d’œufs montés en neige. Verser dans le moule et enfourner 45 minutes.