Les villes tchèques, portes des régions

Les villes tchèques, portes des régions

Partez avec nous à la découverte des régions de la République tchèque !

HomeNouveautésLes villes tchèques, portes des régions
La République tchèque, ce n’est pas que Prague. Découvrez les histoires intéressantes de villes qui vous guideront d’est en ouest. Vous serez impressionné non seulement par des beautés à couper le souffle, créées au cours des siècles, mais également par la vie animée d’aujourd’hui et par l’art contemporain.

Prague : une fête sans fin

La principale destination touristique de la République tchèque est bien évidemment Prague. C’est ici que vient la grande majorité des touristes. Beaucoup parmi eux ont déjà visité le château de Prague ou le pont Charles, mais ils ont de bonnes raisons de revenir. À quelques stations de métro du centre de Prague se trouve le quartier de Holešovice, appelé Art District, quartier des arts. C’est un quartier coloré plein de galeries, de musées, de théâtres, de cafés, restaurants, clubs de musique, studios créatifs et d’espaces culturels hybrides. Ici, c’est une fête sans fin. Son atmosphère rappelle celle de Kreuzberg à Berlin, et la scène culturelle indépendante se mêle ici joyeusement aux institutions officielles. Vous trouverez dans ce quartier, entre autres, le Centre d’Art Contemporain DOX, la Galerie nationale et le Palais des Expositions (Veletržní palác) qui abrite ses expositions, vous pouvez payer avec des bitcoins dans des cafés et voir un mélange de danse moderne et d’improvisations musicales dans différents espaces alternatifs. Et, pour prendre une chope de bière bien fraîche, vous ne trouverez pas de meilleur endroit que le parc Letenské Sady, avec vue sur la Vieille Ville de Prague !
 

Brno : haut lieu de l’architecture et de la gastronomie

Jeune, animée et ayant du caractère, Brno se développe comme aucune autre ville de la République tchèque. La métropole de Moravie abrite plusieurs universités de renom et se hisse en haut des classements des villes étudiantes les plus populaires au monde. Vous trouverez ici des restaurants, bars à cocktails, pubs et bars à vin branchés. En ce qui concerne les cafés, pour trouver des établissements en vogue, avec des baristes qui gagnent des compétitions mondiales, il ne faut pas chercher à Prague mais à Brno. La métropole de Moravie est aussi une ville de l’architecture moderne. Seule la villa Tugendhat est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, mais les amateurs de l’art de la première moitié du XXe siècle ne devraient pas manquer de visiter également la villa Löw-Beer, la villa Stiassni et la villa Jurkovič. De plus, il y a peu d’endroits au monde réunissant un si grand nombre de bâtiments fonctionnalistes.
 

Ostrava : une beauté crue qui reste à découvrir

Il y a 30 ans, on surnommait cette ville de Moravie du Nord « Ostrava la Noire ». La concentration de l’industrie lourde en plein cœur de la ville n’avait pas son pareil en République tchèque. Depuis lors, beaucoup de choses ont changé, mais l’esprit industriel de la ville est resté. Par exemple, le complexe de Dolní Vítkovice est l’une des destinations touristiques les plus visitées en dehors de Prague. C’est le plus grand site industriel accessible en République tchèque, où vous pouvez apprendre, lors d’une visite guidée, tout sur le processus technologique de la production du fer. Jadis, le charbon était extrait et le fer était fondu au même endroit. Cela se produisait à environ un kilomètre de la place centrale ! Aujourd’hui, le site accueille des concerts inoubliables dans le cadre du festival Colours of Ostrava, où viennent les plus grands noms de la musique internationale.
 

Kutná Hora : le Moyen Âge sous sa forme la plus pure

À environ 70 km à l’est de Prague se trouve le joyau parmi les villes tchèques médiévales, Kutná Hora. Une ville jadis puissante, qui fournissait l’argent de ses mines à la moitié de l’Europe. Aujourd’hui, son atmosphère médiévale se fait sentir à chaque coin de rue. La cathédrale Sainte-Barbe, inscrite sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, le Vlašský dvůr ou le monastère de Sedlec, avec son ossuaire qui donne froid dans le dos, sont les principaux monuments de la ville. Et une fois que vous êtes à Kutná Hora, n’oubliez pas de visiter le Musée tchèque de l’argent, où vous pouvez descendre dans le sous-sol et visiter une mine d’argent médiévale.
 

Litomyšl : la paix de l’âme

La République tchèque compte plusieurs villes thermales de renommée mondiale qui offrent des soins pour diverses maladies. Mais une seule ville est réputée pour guérir les maladies de l’esprit. C’est Litomyšl, en Bohême de l’Est, une petite ville tranquille où la beauté de son château Renaissance et des maisons bourgeoises de la place principale se combine avec le charme des bâtiments modernes et de jardins rénovés. À Litomyšl, vous trouverez la paix de l’âme. Si vous venez ici en été, ne manquez pas de visiter le festival de musique classique Smetanova Litomyšl, qui se déroule dans la cour du château. C’est ici qu’est né le compositeur tchèque Bedřich Smetana en 1824. Le château abrite un autre point d’intérêt : un théâtre baroque fonctionnel avec des décors et des costumes baroques parfaitement préservés.
 

Olomouc : métropole spirituelle de la Moravie

À peu près au centre de la Moravie se trouve la ville médiévale d’Olomouc, qui referme un nombre surprenant de monuments sacrés. Selon Lonely Planet, c’est l’une des villes les plus belles et les plus oubliées du tourisme. Que peut-on voir à Olomouc ? Par exemple, la colonne de la Sainte Trinité, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Palais de l’archevêque, le Musée archidiocésain ou la cathédrale Saint- Venceslas. Olomouc, ville d’histoire, siège des archevêques depuis le Moyen Âge, regorge de magnifiques monuments gothiques, Renaissance et baroques. Il suffit de les découvrir !
 

Karlovy Vary : harmonie du corps et de l’esprit

Ville d’eaux. Sources thermales. Festival international du film. Porcelaine. Verre. Vous trouverez tout cela à Karlovy Vary, la ville d’eaux qui fut jadis un centre de la vie mondaine de l’aristocratie et des têtes couronnées de toute l’Europe. En outre, la ville est située dans la vallée des rivières Ohře et Teplá et entourée de belles forêts. Une fois que vous êtes à Karlovy Vary, essayez d’explorer ses environs. Par exemple, le château royal de Loket ou le château de Bečov nad Teplou, où vous pouvez voir le deuxième monument historique le plus précieux de toute la République tchèque, le reliquaire de saint Maure.
 
 

Liberec : une ville entourée de montagnes

Quand on parle de Liberec, ville entourée des monts Jizerské, beaucoup de Tchèques pensent au majestueux mont Ještěd, au sommet duquel se dresse un émetteur de télévision célèbre qui abrite également un hôtel. L’émetteur et l’hôtel ont été construits dans les années 1960, aux temps où la conquête de l’espace faisait rêver, et c’est pourquoi l’architecte s’était inspiré de formes cosmiques. L’édifice de l’émetteur, dont l’intérieur retrouve peu à peu son aspect d’il y a 50 ans, est absolument unique. Cependant, Liberec, ce n’est pas que Ještěd. La proximité des montagnes prédestine la ville à être une station populaire de sports d’hiver. C’est dans les alentours de Liberec que se trouvent les meilleures pistes de ski de fond de la République tchèque.
 
n-cities-gateways-to-regions-1