Faites le tour du monde en visitant la République tchèque

Faites le tour du monde en visitant la République tchèque

Pour votre voyage ou votre séjour, choisissez un endroit intéressant portant le nom d’une destination mondiale !

HomeNouveautésFaites le tour du monde en visitant la République tchèque
Saviez-vous que, lorsque la quarantaine mondiale sera terminée et que la liberté de voyager sera retrouvée, vous pourrez faire le tour du monde en visitant simplement la République tchèque ? Sans avoir à passer des dizaines d’heures sur la route ou à attendre longuement votre transfert à l’aéroport… Et vous pourrez voir la Tour Eiffel, Venise, Yellowstone, Versailles, l’Amazonie et la Toscane… ou presque. Vous ne le croyez pas ?

Tour de Petřín, la tour Eiffel tchèque

La tour de Petřín s’élève au-dessus du vieux centre de Prague sur la colline du même nom, qui est entièrement couverte de forêts et de vergers. C’est peut-être pour cela que Petřín est devenue l’un des endroits les plus populaires des Pragois qui aiment y passer leur temps libre à marcher et à pique-niquer. À la fin du XIXe siècle, les architectes de la tour se sont inspirés de la célèbre tour Eiffel lors de l’Exposition universelle de Paris et ont décidé de construire un bâtiment impressionnant similaire à Prague. La construction fut achevée en seulement trois mois. La tour d’observation offre une vue unique sur tout le centre de Prague.

Canal Čertovka, la Venise de Prague

Le centre de Prague est traversé par la plus longue rivière tchèque Moldau, qui fut utilisée pendant des temps immémoriaux pour faire tourner des moulins. Un des biefs, le canal Čertovka, a été conservé jusqu’à ce jour. Jadis, il faisait tourner neuf moulins. L’eau coule à proximité des maisons et crée un cadre très similaire à celui notoirement connu de Venise, en Italie. Encore aujourd’hui, vous pouvez voir sur la Čertovka deux roues de moulin en fonctionnement. En vous baladant dans le centre de Prague, n’oubliez pas de venir ici !

Parc national de la Suisse tchèque

L’un des plus petits parcs naturels de la République tchèque se trouve en Bohème du Nord à la frontière avec l’Allemagne, où il s’étend sous le nom de Suisse saxonne. Que vient faire la Suisse là-dedans ? Le paysage local, qui se distingue par des crêtes rocheuses, des canyons, des rochers de grès en forme de tours et des montagnes en forme de table, fait penser aux flancs des montagnes dans les Alpes centrales. Bien sûr, les sommets autour de vous n’atteignent pas trois mille mètres et le mont le plus haut fait un peu plus de 600 mètres, mais vous aurez à coup sûr le sentiment de vous trouver au sein d’une nature sauvage. Par ailleurs, le parc national de la Suisse tchèque, c’est plus qu’un vaste complexe de forêts et de roches non peuplées. Dans les villages entourant le parc, la nature est harmonieusement complétée par des maisons à colombage.

Réserve naturelle de Soos, le parc de Yellowstone tchèque

Non loin de Františkovy Lázně, en Bohème occidentale, se trouve un paysage étrange, presque lunaire, sillonné par l’érosion et couvert d’une couche de sels minéraux déposés. Voilà à quoi ressemble la réserve naturelle de Soos, une vaste tourbière avec de nombreuses sources minérales appelée « le parc de Yellowstone tchèque » où un dioxyde de carbone pur s’échappe de petits volcans de boue. Un sentier de découverte vous conduira à travers le fond d’un lac asséché, qui jadis était rempli d’eau minérale.

Réservoir de Lipno, la mer de la Bohème du Sud

Le réservoir de Lipno se trouve dans les montagnes de Šumava, en Bohème du Sud sur le cours supérieur de la Moldau, à une altitude de plus de 700 mètres. En tant que plus grand lac de la République tchèque, il est parfois appelé la mer tchèque. Le réservoir a une longueur d’environ 44 km avec une largeur maximale de 10 km. Lipno est un endroit populaire pour les loisirs en été comme en hiver. En été, il offre d’innombrables plages avec du sable artificiel ou du gazon naturel, et des endroits pour pratiquer divers sports et le cyclisme. En hiver, le ski de fond est à l’honneur et si l’hiver est vraiment rigoureux, vous pouvez patiner sur le réservoir gelé.

Château de Nové Hrady, le Versailles tchèque

Le château de Nové Hrady non loin de Litomyšl, en Bohème orientale, domine un complexe qui comprend un jardin à la française avec une porte d’entrée, des bâtiments administratifs, un grenier, un belvédère de style classique et plus de dix jardins de types différents. Le château lui-même est l’un des rares monuments de style rococo sur le territoire tchèque. Construit au XVIIIe siècle dans le style des résidences d’été françaises, le château est aujourd’hui appelé le Versailles tchèque.

La Toscane morave, le paysage le plus photogénique de la République tchèque

Les photographes ont donné au paysage de la Moravie du sud, dans les alentours de Kyjov, le nom de Toscane morave. Ici, de longues bandes de champs interminables s’étendent jusqu’à l’horizon. Un arbre solitaire, un bosquet, une chapelle blanche ou un sanctuaire en bordure de route viennent compléter, ici et là, ce paysage vallonné pittoresque. C’est l’un des endroits les plus attractifs de la République tchèque, où les gens viennent justement pour s’adonner à la photographie. La période idéale pour prendre des photos de la Toscane morave est le printemps, lorsque les champs foisonnent de couleurs et que, essentiellement de fin avril à mi-mai, le paysage est égayé par le jaune du colza. En automne, les champs sont labourés, mais cela ne fait qu’accentuer les formes des collines et faire ressortir les lignes colorées et vertes séparant les champs.

Zones humides de la rivière Thaya inférieure, l’Amazonie morave

À l’extrémité sud de la Moravie, la Morava et la Thaya confluent au milieu de profondes forêts alluviales. Leur confluent marque la frontière entre trois pays : la République tchèque, l’Autriche et la Slovaquie. Cette région, surnommée Amazonie de Moravie, abrite un magnifique cadre naturel presque inaltéré par l’homme où vivent des animaux rares. La vaste forêt inondable est dominée par des chênes et des frênes dont certains ont jusqu’à 450 ans. La région est caractérisée par un réseau dense de sinueux bras de rivière et de mares régulièrement inondées. Elle accueille de nombreux animaux rares, tels que la cigogne noire, le longicorne ou le castor. Elle est également l’habitat du milan brun, de l’aigle et du guêpier. La zone est difficile d’accès, mais vous pouvez voir le bord de l’Amazonie morave depuis le vélo grâce à une piste cyclable populaire.