Vivez Noël comme les Tchèques

Vivez Noël comme les Tchèques

Coutumes, traditions, gastronomie, cuisine... Nous vous aiderons à passer Noël à la façon tchèque !

HomeWhat's NewVivez Noël comme les Tchèques
Noël, l’une des fêtes chrétiennes les plus importantes, est également célébré en République tchèque. Indépendamment de leur foi, les gens perçoivent Noël comme une période de tranquillité, de paix et d’amour, qu’ils célèbrent dans le cercle familial, entre amis et connaissances. L’attente de Noël et la célébration de la naissance de Jésus-Christ sont associées à de nombreuses traditions influencées par des coutumes chrétiennes et païennes.

Période de l’Avent

Si vous voulez fêter Noël comme le font les habitants du pays, vous devez commencer un mois plus tôt. C’est la période de l’Avent, soit quatre semaines d’attente et de préparatifs pour Noël. Le début de cette période se situe vers la fin du mois de novembre et le début de décembre. Le premier dimanche de l’Avent, beaucoup de personnes installent une crèche chez eux et les places des villes accueillent des marchés de Noël ou plus précisément de l’Avent. Le plus grand marché de Noël en République tchèque se tient sur la place de la Vieille Ville à Prague.

L’Avent était autrefois une période de jeûne et d’attente précédant Noël. Aujourd’hui, peu de personnes respectent le jeûne, mais certaines coutumes centenaires ont survécu. Quelles sont les coutumes tchèques liées à l’Avent aujourd’hui ? La coutume la plus visible consiste à avoir chez soi une couronne de l’Avent. Une couronne sans bougies est utilisée pour décorer la porte d’entrée et une couronne avec bougies sert à faire le compte à rebours symbolique des quatre semaines de l’Avent. Les bougies sont allumées l’une après l’autre, dimanche après dimanche. Une autre habitude consiste à couper des branches de cerisier. Le jour de la Sainte Barbe, c’est-à-dire le 4 décembre, on coupe une branche de cerisier, dite barborka selon le nom de la sainte patronne. On la ramène chez soi bien au chaud, on la met dans un vase rempli d’eau et on s’en occupe comme d’une fleur coupée ordinaire. Si elle fleurit avant le jour de Noël, tous vos vœux seront exaucés l’année suivante. Une autre tradition consiste à célébrer la Saint-Nicolas le soir du 5 décembre. Ce soir-là, des personnes déguisées en saint Nicolas, en ange et en diable font le tour des familles. Saint Nicolas récompense les enfants sages et le diable punit les enfants désobéissants. Le diable fait peur aux enfants et Nicolas leur donne toujours de petits cadeaux et des bonbons.

Fêtes de Noël

En Tchéquie, les fêtes de Noël commencent déjà le 24 décembre. Ce jour appelé Štědrý den est lié à de nombreuses superstitions et traditions. Aux yeux de nos ancêtres, cette journée était pleine de sortilèges et de rituels magiques. Si la plupart des familles a cessé de jeûner toute la journée jusqu’au dîner de Noël en attendant l’apparition d’un petit cochon d’or, symbole de richesse, décorer un arbre de Noël, chanter des chants de Noël, faire une promenade et une visite au cimetière pour commémorer ceux qui ne sont plus avec nous, sont des habitudes qui continuent d’être respectées. Même aujourd’hui, des coutumes païennes telles que couper des pommes en deux ou verser du plomb fondu dans l’eau pour lire l’avenir sont pratiquées dans un grand nombre de familles. En outre, la préparation de la table de Noël, qui est toujours dressée pour un nombre pair de personnes, et le repas même, à l’occasion duquel tous les convives mettent de beaux vêtements, font aussi partie des traditions incontournables. Que trouve-t-on sur presque toutes les tables de Noël ? Une soupe de poisson, de la carpe ou un autre poisson, ou des escalopes panées avec une salade de pommes de terre et des pâtisseries traditionnelles de Noël. Lors du repas de Noël, personne ne sort de table car une superstition dit que celui qui quitte la table mourra dans l’année. Après le dîner, le meilleur moment arrive, faisant briller les yeux des enfants qui attendent avec impatience que la clochette sonne. Le son de la clochette annonce que le Petit Jésus, Ježíšek en tchèque, vient de quitter les lieux après avoir déposé des cadeaux sous l’arbre décoré. Après le dîner et la remise des cadeaux, beaucoup de gens, même les non croyants, vont à la messe de minuit à l’église la plus proche. La messe de minuit célébrée dans la cathédrale Saint-Guy au château de Prague ou celle dans la cathédrale Saint-Pierre à Brno, ont une atmosphère tout à fait unique.

Les 25 et 26 décembre, familles, amis et voisins ont l’habitude de se rendre visite et de passer du temps ensemble. Au déjeuner, on sert d’habitude du canard ou de l’oie, voire du poulet rôti et farci, accompagné de boulettes de pâte et de chou.

Essayez, cette année, d’observer quelques habitudes tchèques. Vous verrez que vous passerez un Noël féerique !