Sur les traces d’Olbram Zoubek

Sur les traces d’Olbram Zoubek

Nous vous dirons où vous pouvez voir les œuvres du célèbre sculpteur tchèque

HomeWhat's NewSur les traces d’Olbram Zoubek
L’un des sculpteurs tchèques les plus importants et les plus célèbres de la seconde moitié du XXe siècle, Olbram Zoubek, fêterait son 95e anniversaire en 2021. Une fois qu’on a appris à mieux connaître ses sculptures, elles sont reconnaissables au premier coup d’œil : ce sont généralement des figures grandes et minces, ornées de détails dorés. Les sculptures sont toujours inclinées comme si elles étaient en mouvement ou font de grands gestes et sont inspirées de l’Antiquité. Qui était Olbram Zoubek et où peut-on voir ses sculptures ?

Qui était Olbram Zoubek

Né le 21 avril 1926 à Prague, Olbram Zoubek a fait ses études à l’Académie des Arts, de l’Architecture et du Design de Prague après la Seconde Guerre mondiale. Il gagna sa vie comme restaurateur de sgraffites de la Renaissance et sculpteur. Auteur de dizaines de statues et de monuments, il a également créé le masque mortuaire de Jan Palach, l’étudiant qui s’est immolé par le feu à Prague en 1969 pour protester contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les troupes soviétiques. Olbram Zoubek a vécu alternativement à Prague et en Bohème de l’Est, dans la ville de Litomyšl, qui sera pour toujours associée à son nom. Il est décédé en 2017 à l’âge de 91 ans.

Sculptures de Zoubek

L’une des œuvres les plus célèbres d’Olbram Zoubek se trouve dans sa Litomyšl bien-aimée, la deuxième « patrie » de l’artiste, où il s’est fortement impliqué dans les travaux de rénovation de la colline du château. Les Jardins du monastère, qui abritent le groupe sculptural en question, se trouvent à côté d’un ancien monastère des Piaristes, entre deux églises, non loin du château de Litomyšl, un joyau de la Renaissance inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au milieu de ces jardins, décorés d’un pavillon surplombant la ville et de parterres de fleurs, se trouve un bassin avec un groupe sculptural d’Olbram Zoubek, qui a dédié cette œuvre à la ville de Litomyšl. Vous pouvez également trouver une collection de sculptures de Zoubek dans les caves du château, qui offrent un espace unique avec une atmosphère particulière.

Un autre beau groupe sculptural typique de Zoubek se trouve à Krnov en Silésie. Il s’appelle Joie de vivre et est composé de sculptures rares, datant d’une période où le sculpteur était mal vu par le régime communiste à cause de ses opinions et ne pouvait donc pas créer.

Monuments de Zoubek

Monument aux victimes du communisme à Prague : ce monument impressionnant est dédié aux victimes du régime communiste en Tchécoslovaquie et aux prisonniers politiques des années 1950. Vous le trouverez à Malá Strana au pied de la colline de Petřín. Il se compose d’un escalier qui rétrécit progressivement et d’un groupe de sept figures émaciées en bronze. Le premier de ces personnages masculins nus est entier, alors que les autres sont progressivement « corrodés » : ils sont censés représenter symboliquement la dégradation et la souffrance physique et mentale progressive des prisonniers des camps communistes.

Monument de Milada Horáková à Prague : un autre monument de Zoubek, qui se trouve dans le quartier de Smíchov, commémore une victime innocente du régime communiste tchécoslovaque de la seconde moitié du XXe siècle. Milada Horáková était une avocate et députée devenue gênante pour le régime communiste qui, en 1950, a été exécutée lors d’un procès inventé. Le monument de Milada Horáková est constitué d’une statue en bronze avec la tête penchée dans une taille un peu plus grande que nature, qui tourne le dos à la rue. Non loin d’elle, une rose dorée et une corde sont posées sur une plaque. Vous trouverez le monument dans le parc en face de l’église évangélique où Milada Horáková a régulièrement assisté à des offices tout au long de sa vie.

Monument aux victimes de l’Holocauste de Kroměříž : si vous visitez Kroměříž en Moravie centrale, vous pouvez voir non seulement ses magnifiques jardins, qui sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, mais aussi un monument d’Olbram Zoubek. Le monument commémore les victimes de l’Holocauste de Kroměříž, ainsi que l’une des trois synagogues de Kroměříž détruites pendant la Seconde Guerre mondiale par les nazis. Le monument se dresse à la place de cette synagogue au milieu de l’ancien quartier juif.

Autres créations artistiques

Olbram Zoubek était un sculpteur dont l’art était apprécié par de nombreuses personnes. Par conséquent, vous trouverez ses œuvres plastiques, entre autres, dans des halls d’hôtels et des cours de châteaux ; l’artiste est également l’auteur de la décoration de plusieurs tombes, dont celle de Jan Palach déjà mentionnée. Vous pouvez la trouver au cimetière d'Olšany à Prague. Le style de Zoubek est facile à reconnaître. L’artiste a également créé divers petits reliefs, qui se trouvent principalement dans des collections privées en République tchèque et ailleurs dans le monde.