Antonín Dvořák, un génie musical tchèque

Antonín Dvořák, un génie musical tchèque

Partez sur les traces de l’un des plus célèbres compositeurs tchèques de musique classique

HomeAntonín Dvořák, un génie musical tchèque
La République tchèque est la patrie de nombreux compositeurs célèbres. Antonín Dvořák compte sans doute parmi ceux qui sont les plus joués de nos jours. Cette année, exactement 180 ans se sont écoulés depuis la naissance de ce génie dont les compositions sont exécutées à travers le monde. Nous vous présenterons des lieux où vous pourrez rencontrer Antonín Dvořák, au moins symboliquement, même aujourd’hui.

La vie de Dvořák en quelques mots

Antonin Dvořák se né le 8 septembre 1841 dans le village de Nelahozeves non loin de Prague, en Bohême centrale, comme le premier de la fratrie. Dès l’enfance, il est attiré par la musique et, tout jeune, il joue déjà de plusieurs instruments. Il fait des études à l’école d’orgue de Prague, où il prendra racine et se mariera. Il commence à manifester son talent de compositeur à partir des années 1870 et, au fil du temps, connaît une popularité croissante. En 1884, il est invité à Londres pour diriger son Stabat Mater, une œuvre qu’il a composée après la mort de sa fille d’un an. Il rencontre un succès tonitruant et noue des liens étroits avec la scène musicale anglaise. Grâce à cela, il reçoit un doctorat honorifique de l’université de Prague et de l’université de Cambridge. Il se lie également d’amitié avec le compositeur russe Tchaïkovski, qui l’invite à une tournée de concerts à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Cependant, ce sera son séjour aux États-Unis, où il vivra pendant trois ans à la fin du XIXe siècle, qui lui assurera une renommée mondiale. Il était déjà très connu de son vivant et ses succès lui ont valu d’être nommé chevalier par l’empereur d’Autriche. Antonín Dvořák est mort le 1er mai 1904 après un accident vasculaire cérébral et est enterré dans le cimetière de Vyšehrad à Prague.

Ses compositions et œuvres les plus célèbres

En parlant d’Antonín Dvořák, la plupart des amateurs de musique classique se souviennent d’au moins une de ses compositions. Par exemple, la symphonie « Du Nouveau Monde », mais Dvořák a composé beaucoup plus d’œuvres au cours de sa vie. Il est l’auteur de près de 120 opus, dont la plupart sont de grandes œuvres orchestrales, vocales et instrumentales ou dramatiques. Il a composé de nombreux opéras, par exemple, Rusalka, Le Diable et Catherine, de nombreux concerts ou poèmes symphoniques. Ses œuvres sont toujours jouées, et vous pouvez donc voir l’opéra Rusalka au Théâtre national pendant votre séjour à Prague ou au Théâtre national de Moravie-Silésie à Ostrava.

Visitez la maison de Dvořák

La maison de Nelahozeves où le compositeur a passé son enfance est ouverte au public. Elle a été transformée en Mémorial d’Antonín Dvořák et vous pouvez la voir dans le cadre de la visite du château de Nelahozeves. Toute la maison est aménagée d’une manière permettant aux visiteurs de remonter dans le temps au milieu du XIXe siècle et d’imaginer comment ce compositeur de renommée mondiale a passé son enfance et sa jeunesse. La maison va bientôt subir d’importants travaux de rénovation, mais la visite en vaut la peine. En ce qui concerne le château voisin, on dit que c’est l’un des plus beaux édifices Renaissance de Bohême. Voyez par vous-même !

Autres traces d’Antonín Dvořák

Une charmante maison de plaisance baroque située dans le centre de Prague, à Nové Město, abrite le Musée Antonín Dvořák qui est géré par le Musée national. Vous y trouverez une exposition sur Antonín Dvořák et, en plus de la belle architecture baroque de l’édifice, vous pourrez voir, par exemple, le bureau de Dvořák ou son piano.

Un autre monument lié à Antonín Dvořák se trouve au château de Vysoká u Příbramě en Bohême centrale. Le château local appartenait au beau-frère de Dvořák et le compositeur est souvent venu ici avec sa famille. On dit que Dvořák s’est inspiré du paysage local, du château et du parc, où vous trouverez, par exemple, le « lac de Rusalka », qui ne porte pas ce nom par hasard !

Où écouter de la musique de Dvořák

Un festival nommé Dvořákova Olomouc est organisé chaque année au mois de mai à Olomouc, en Moravie. Il présente principalement des œuvres d’Antonín Dvořák, ainsi que celles d’autres compositeurs tchèques. Le festival Dvořákova Praha, qui se tient chaque année en septembre, porte également le nom du célèbre compositeur. Cette année, il aura lieu du 4 au 24 septembre à plusieurs endroits de Prague. Le programme de ce festival de musique classique, qui commémorera le 180e anniversaire de la naissance de Dvořák, regorgera de concerts de qualité. Il compte parmi les festivals de ce genre les plus visités en République tchèque. Le lieu principal où se tient le festival est le Rudolfinum, tandis que des concerts spéciaux se tiennent dans la cathédrale Saint-Guy et le monastère Sainte-Agnès.