Le parc de Letná

Le parc de Letná

Un havre de verdure offrant de belles vues sur Prague

Situé dans le centre de Prague, le parc de Letná (Letenské sady) est l’un des plus grands espaces verts de la capitale, où vous pouvez passer votre temps libre à faire du sport, à vous promener ou à organiser un pique-nique. Dans le même temps, le parc offre une vue époustouflante sur la Vltava et le centre de la capitale tchèque. Il se trouve en effet à quelques pas de la Vieille Ville et du château de Prague.
En plus d’une verdure abondante et de jolis sentiers, où vous pouvez vous promener et faire du patinage en ligne, le parc de Letná possède plusieurs points marquants. Le point principal est le grand Métronome créé par le sculpteur Vratislav Karel Novák, qui a été construit ici peu après la « révolution de velours » en 1991. Il occupe l’endroit central du parc où se dressait, dans les années 1950, le monument du dictateur J. V. Staline de 65 mètres de haut. La sculpture géante était la plus grande en son genre en Europe, mais après la révélation des crimes de Staline, le monument a été démoli par explosion en 1962. Aujourd’hui, le métronome oscille au rythme du temps qui passe. C’est un endroit de rencontre des jeunes, qui offre une belle vue sur la ville et sert également de chemin d’accès rapide à la Vieille Ville.

Pavillon Expo 58

Dans la partie est du parc se dresse le bâtiment moderne, simple et élégant du pavillon Expo 1958, qui était à l’origine le pavillon tchécoslovaque présenté à l’Exposition universelle de Bruxelles, où il a remporté le prix de l’étoile d’or. En raison du grand succès de l’ensemble de l’exposition tchécoslovaque à l’Expo 58, le pavillon a été déplacé à Prague et reconstruit au parc de Letná. Dans les premières années, il abritait un restaurant avec une belle vue sur la Vltava, la Vieille et la Nouvelle Ville. Malheureusement, il est inaccessible au public aujourd’hui, mais vous pouvez admirer ses extérieurs et, surtout, la vue depuis sa terrasse.

Letenský zámeček

Un autre point important est le Letenský zámeček (« Villa de Letná »), qui a été construit en 1863 dans la partie est du parc par l’architecte Ignác Ullmann dans le style d’une villa suburbaine italienne. Aujourd’hui, il sert de restaurant gastronomique . Le bâtiment, rénové récemment avec soin, dispose de deux restaurants, d’un café, de plusieurs salons élégants et d’un grand jardin avec un belvédère. Dans le voisinage immédiat de la villa se trouve une construction historique rare - un manège de chevaux de bois datant de 1891. La partie ouest du parc abrite le pavillon Hanavský, qui sert également de restaurant. Il a été construit à l’occasion de l’exposition universelle tchèque de 1891.  

Le parc public de Letná a été créé dans la seconde moitié du XIXe siècle selon le projet de B. Wünscher et J. Braul et, encore de nos jours, c’est le plus grand espace vert de Prague, où 150 000 arbres ont été plantés. Son nom est dérivé du mot Leteň, qui signifie « hauteur ensoleillée ». Cependant, dans le passé, en raison de son emplacement stratégique, la plaine a servi de lieu de rassemblement et de camp pour les troupes, et diverses célébrations se sont déroulées ici, comme le couronnement du célèbre roi de Bohême Přemysl Otakar II en 1261.

Métronome de Letná

Là où se dressait autrefois le monument du dictateur soviétique Staline, un énorme balancier oscille inlassablement. C’est celui de la « Machine à remonter le temps » du sculpteur Vratislav Novák, qui a été installée ici en 1991. Depuis le métronome, vous pouvez profiter d’une belle vue panoramique sur Prague et ses ponts.

La Machine à remonter le temps de Letná, connue de beaucoup sous le nom de Métronome ou Pendule, se trouve dans le parc Letenské sady non loin du quai nábřeží Edvarda Beneše, sur la rive gauche de la Moldau, et surplombe l’embouchure du pont Čechův most.

C’est ici que se dressait de 1955 à 1962 le monument tristement célèbre du dictateur J. V. Staline, appelé par dérision la « file d’attente pour acheter de la viande » (la viande étant devenue une denrée rare sous le régime communiste). Il a coûté 140 millions de couronnes d’époque, montant pour lequel il aurait été possible d’acheter 42 000 voitures. Il n’a duré que sept ans : en novembre 1962, il a été détruit par explosion, trois tentatives ayant été nécessaires pour y parvenir. En 1991, sa place a été occupée par le Métronome, créé par Vratislav Karel Novák, sculpteur et professeur à l’Académie des Arts, de l’Architecture et du Design. Bien qu’il rappelle le célèbre métronome Maelzel à pendule inversé, qui est un accessoire utilisé par les musiciens, sa construction mécanique est complètement différente.

Le métronome nommé par l’auteur la « Machine à remonter le temps » mesure près de 25 mètres de haut et pèse 7 tonnes. Le balancier n’a pas pu être installé par grue en raison des préoccupations concernant la stabilité statique du piédestal, endommagée par le dynamitage du monument de Staline. C’est pourquoi il a été installé par un hélicoptère géant. Le mystère demeure pour savoir selon quelles règles le métronome oscille ou non. L’endroit situé au pied du métronome est particulièrement apprécié des jeunes. Les patineurs et amateurs de planches à roulettes aiment s’entraîner ici. Derrière l’installation se trouve le parc Letenské sady, très populaire chez les Pragois, et le Musée technique national, situé au bord du parc.

Adresse

Praha - Holešovice, Česko