La descente de rivières en canoë-kayak, un phénomène tchèque

La descente de rivières en canoë-kayak, un phénomène tchèque

Ahoj! Nous vous invitons à bord !

HomeWhat's NewLa descente de rivières en canoë-kayak, un phénomène tchèque
Le canoë-kayak est très populaire en République tchèque. On pourrait presque dire que chaque tchèque en a fait au moins une fois dans sa vie. Le soleil chauffe agréablement votre dos et vous vous laissez porter par la rivière qui coule lentement. Le chant des oiseaux n’est couvert que par le bruit de l’eau des rapides ou de votre pagaie s’enfonçant dans le courant… C’est le romantisme à l’état pur ! Mais attention, il faut aussi se doter de courage, d’une tente, d’un sac de couchage et d’une groupe de bons amis. Si vous faites partie des amoureux des rivières, des canoës ou des rafts, laissez-vous inspirer par nos conseils pour trouver des tronçons de navigation éprouvés, ainsi que des parcours qui vous enchanteront par la nature environnante intacte.

Où louer du matériel

Si vous voulez descendre une rivière en canoë, vous devez avoir le bon équipement. Même si en République tchèque, il n’y a pas de torrents de haute montagne comprenant de nombreux rapides, il faut toutefois garder à l’esprit que certains tronçons peuvent être dangereux, en particulier pour les sportifs inexpérimentés. Par conséquent, vous devez vous poser la question si vous avez suffisamment d’expérience ou si vous feriez mieux de vous faire accompagner par un guide expérimenté. Dans les villes situées au bord des rivières praticables, vous trouverez très probablement un magasin de location où ils se feront un plaisir de vous conseiller sur tout ce dont vous aurez besoin. Ou bien vous pouvez contacter l’office de tourisme local où l’on vous dira où trouver les loueurs. Vous trouverez des loueurs dans chaque ville située au bord de rivières praticables, par exemple à Sušice, à Prague et à České Budějovice.

La Berounka

Si vous êtes débutant, choisissez sans hésiter la Berounka. Vous pouvez descendre cette rivière, qui est la rivière praticable la plus calme de Bohême, au départ de Pilsen, en Bohême occidentale, jusqu’à Prague. Les sportifs qui ne possèdent pas leur propre embarcation seront également ravis de savoir qu’ils peuvent louer un bateau pneumatique dans un magasin de location local juste au début du parcours, à Pilsen. Descendre la Berounka prend plusieurs jours, mais vous pouvez choisir des tronçons plus courts. Le parcours traverse un paysage magnifique. La rivière est bordée de hauts rochers, de berges herbeuses et de bassins calmes, parfaits pour la baignade les jours d’été. Vous passerez par exemple au pied des châteaux de Křivoklat et de Karlštejn.

L’Otava

L’Otava est une rivière aurifère traversant la Bohême occidentale et la Bohême du sud. Formée par la confluence de petites rivières dans la Šumava, l’Otava se jette dans la Vltava et traverse les villes de Strakonice et de Písek. Les premiers tronçons de la rivière sont plus rapides et nécessitent des pagayeurs confirmés. D’autres tronçons sont plus calmes et vous naviguerez, par exemple, au pied du monumental château de Rabí, qu’il est également possible de visiter. L’Otava est malgré tout une rivière pour des pagayeurs déjà plus expérimentés, qui doivent également vérifier le niveau de l’eau avant leur départ. Ceci est surtout vrai en été, car il arrive que l’eau se raréfie et que la descente de la rivière ne soit pas possible. La traversée des dernières parties est entravée par de nombreux seuils infranchissables.

La Sázava

La Sázava est une rivière très fréquentée par les pagayeurs. Elle traverse la Vysočina et la Bohême centrale, puis elle se jette dans la Vltava. Lorsque le niveau de l’eau est plus bas pendant l’été, l’itinéraire est alors parfaitement adapté aux familles avec des enfants et aux débutants. Au printemps et en automne, lorsque le niveau de l’eau est nettement plus élevé, nous recommandons la descente de la rivière uniquement aux pagayeurs expérimentés. La Sázava traverse une vallée profonde bordée d’anciennes colonies de campeurs, qui garantissent que vous trouverez de nombreuses possibilités de vous rafraîchir lors de votre descente. Les rapides alternent avec des endroits aux eaux plus profondes propices à la baignade. Par exemple, le tronçon Týnec nad Sázavou - Pikovice est considéré comme la plus belle partie de la basse Sázava, avec de nombreux et jolis rapides de faible difficulté.

La Vltava

La Vltava, ou Moldau, est la plus longue rivière de Tchéquie. Elle prend sa source dans la Šumava et se jette dans l’Elbe à Mělnik, en Bohême centrale. Elle est l’une des rivières les plus populaires pour les descentes, aussi bien à cause de sa longueur que pour les beaux panoramas qu’elle offre. Le début de la rivière, au cœur de la Šumava, est très limité pour les descentes, en raison du niveau bas de l’eau et du fait que la rivière traverse le Parc national de la Šumava. La nature est prioritaire face au passe-temps des humains. Cependant, à partir de Vyšší Brod, en Bohême du Sud, les portes de la rivière sont grand ouvertes et plus rien ne vous empêche d’embarquer et de profiter de la descente. De magnifiques monuments vous attendent en cours de route : le monastère de Zlatá Koruna, le château de Rožmberk, la ville de Český Krumlov et le château de Hluboká.

La Lužnice

La Lužnice est une autre rivière de la Bohême du Sud qui se jette dans la Vltava. Elle traverse les villes de Tábor et de Bechyně, qui sont des petites villes anciennes pleines d’histoire et de monuments. Il est conseillé de s’assurer à l’avance que la rivière soit praticable ; par exemple auprès d’un loueur de matériel ou au centre d’information pour touristes. La Lužnice est une rivière magnifiquement sinueuse, entourée d’une nature sauvage.

L’Ohře

L’Ohře, ou Eger, est une rivière de Bohême occidentale. Elle prend sa source au pied des Monts Métallifères et se jette dans l’Elbe à Litoměřice. Fait intéressant, le nom de la rivière est resté presque inchangé au cours des deux mille dernières années. Le nom Ohře est probablement d’origine celte et signifie à peu près « rivière riche en saumons ». Ce n’est plus vrai aujourd’hui, mais pour faire du canoë ou du raft, l’Ohře est idéale. En effet, même des débutants seront en mesure de faire la descente de deux jours de Kynšperk à KarlovyVary. L’Ohře vous emmènera entre forêts et prairies et la difficulté de ses rapides ne dépassera pas la première classe. Le lit ouvert de la rivière offre de jolies vues sur des forêts profondes et, tout au long de la descente, il est possible de mouiller dans plusieurs campings.
Le tronçon le plus intéressant de la rivière commence en aval de Sokolov. L’Ohře contourne ici le château de Loket en faisant une grande boucle et pénètre dans la zone protégée appelée Slavkovský les. Elle arrive assez rapidement dans la gorge des rochers de Svatošské skály et, un peu plus loin, elle traverse Karlovy Vary. Les seuls inconvénients de la rivière sont des seuils infranchissables et dangereux, qu’il est préférable de contourner à pied en transportant les embarcations.

La Morava

La Morava est l’une des rares rivières praticables de la Moravie. Elle prend sa source au pied du Králický Sněžník, traverse toute la Moravie en direction du sud et se jette dans la Dyje, qui se jette à son tour dans le Danube. Dans ses cours moyen et inférieur, la rivière est praticable toute l’année. Vous traverserez, entre autres, la région de Litovelské Pomoraví ou la ville historique d’Olomouc. La Morava est la rivière la plus régulée de République tchèque, donc vous n’y verrez ni méandres ni paysages intacts. En revanche, il n’y a pas de barrages qui limiteraient la navigation.

Musée de la descente de rivières à Zruč nad Sázavou

Le Musée de la descente des rivières (Vodáckémuzeum), situé dans le parc du château de Zruč nad Sázavou, aux confins de la Vysočina et de la Bohême centrale, présente l’histoire et les traditions de la République tchèque dans ce domaine. Vous pourrez y voir non seulement des embarcations utilisées dans le passé, mais aussi d’autres équipements liés à cette activité, par exemple, des bateaux qui illustrent le développement historique des embarcations des débuts jusqu’aux années 1990. L’exposition comprend également des modèles que les visiteurs peuvent toucher et un simulateur de navigation. Si le phénomène de la descente de rivières vous intéresse, ne manquez pas de vous rendre ici.