Expositions en République tchèque en 2020

Expositions en République tchèque en 2020

Amateurs d’art, préparez-vous ! Voici les meilleures expositions qui vous attendent cette année.

HomeNouveautésExpositions en République tchèque en 2020
Expositions, galeries, musées. Art et savoir. Tout cela, vous pourrez l’apprécier lors de votre voyage en République tchèque. L’année 2020 sera marquée par des expositions rétrospectives présentant Rembrandt, Comenius et bien d’autres. Si la plupart des grandes expositions auront lieu à Prague, visiter Brno ou Pilsen vaudra également la peine. Laissez-vous inspirer et préparez-vous à découvrir des événements artistiques rares et intéressants.

Galerie nationale de Prague

La Galerie nationale de Prague a préparé un grand nombre d’expositions pour 2020, parmi lesquelles chacun pourra faire son choix. L’année où la Galerie nationale célébrera son 224e anniversaire, la saison des expositions commencera début mars avec la traditionnelle « grande ouverture » du Palais des Expositions (Veletržní palác). Ce sera la rétrospective la plus complète à ce jour des soixante années de carrière du sculpteur Kurt Gebauer (6/3 - 2/8). Une exposition dédiée au brutalisme dans l’architecture de Prague des années 1960 à 1980 aura lieu dans un contexte où les immeubles de ce style font souvent l’objet de démolitions (6/3 - 6/9). Vous y verrez des plans originaux, ainsi que des collages, des photos, des modèles et des fragments de bâtiments qui n’existent plus, des meubles d’époque et des sculptures d’art. Le phénomène de l’horreur et de la peur et la riche création d’Edgar Allan Poe telle que reflétée dans les œuvres de František Kupka, Josef Váchal, Alfred Kubín et d’autres artistes, seront au cœur d’un autre projet de la Galerie nationale, l’exposition Rêve dans un rêve : Edgar Allan Poe (6/3 - 30/8).

En avril, la Galerie nationale lancera un projet phare de l’art ancien : Rembrandt : Portrait d’un homme (17/4 - 30/8) au palais Kinský, sur la place de la Vieille Ville, à l’occasion du 350e anniversaire de la mort du grand peintre. En plus du célèbre Érudit dans son étude, l’exposition présentera un certain nombre d’œuvres de première classe provenant de grands musées tels que le New York Metropolitan Museum, la National Gallery de Londres et l’Albertina de Vienne ainsi que de collections privées. En juin, la Collection d’art ancien de la Galerie nationale ouvrira la deuxième partie de l’exposition Maîtres anciens dans le palais Šternberk.

La Galerie nationale prépare également un vaste projet commémorant Mikuláš Medek, l’une des personnalités les plus importantes de l’art tchèque d’après-guerre. La partie principale de l’exposition sera présentée au Manège Wallenstein (Valdštejnská jízdárna) (22/5 - 22/11), tandis que le couvent Sainte-Agnès présentera le travail de Medek sur le thème sacré et ses œuvres seront également exposées au Palais des Expositions.

La Galerie nationale clôturera l’année avec l’ouverture d’un autre projet d’envergure, l’exposition Le Bouddha vu de près au palais Kinský (6/11 - 7/3/2021). Pour la première fois, des chefs-d’œuvre de l’art bouddhique seront présentés en coopération avec le musée Rietberg de Zurich.

L’exposition de photographies de la peintre mexicaine Frida Kahlo sera non moins attractive ; vous pourrez voir des centaines d’images connues et inconnues dans la maison à la Cloche de pierre (U Kamenného zvonu) sur la place de la Vieille Ville (2/12 - 11/4/2021). L’exposition est organisée par la Galerie de la Ville de Prague.

Expositions au château de Prague

Les amateurs d’art ne devraient pas non plus manquer de visiter le Château de Prague, où se dérouleront des événements et des expositions très intéressantes. Les Écuries impériales (Císařská konírna) du château de Prague accueilleront l’exposition Motifs du château de Prague sur les pièces de monnaie, billets et médailles (9/10 - 9/1/2021). Les différents motifs seront complétés par des originaux, des reproductions et des photographies des éléments présentés pour que le visiteur puisse comparer la représentation sur la monnaie ou la médaille avec le modèle.

Mais le plus grand événement de 2020 aura lieu à la fin de l’année. Le Manège du Château de Prague (Jízdárna Pražského hradu) prépare une exposition consacrée à Jan Amos Komenský ou Comenius, philosophe, érudit et pédagogue tchèque des premiers temps modernes. L’objectif principal de l’exposition est de faire connaître sa vie, le contexte de son époque, son œuvre et sa portée internationale à travers l’art visuel et des documents d’époque. De nombreux objets seront présentés au public pour la toute première fois.

Expositions en dehors de Prague

Si votre chemin vous mène hors de Prague au cours de l’an 2020, des expositions intéressantes vous y attendront également. À Brno, la métropole de Moravie du sud, ce sera par exemple l’exposition Joyaux de la Couronne de Bohême à portée de main dans le pavillon d’été Mitrovských. Cette exposition innovante, comprenant une réplique maîtresse du trésor de Bohême le plus précieux, les joyaux de la couronne, présentera également des répliques d’un sceptre médiéval et d’une pomme, ainsi que d’une épée de couronnement. Le concept global de l’exposition est consacré aux vingt-deux monarques qui ont porté ces joyaux. Les amoureux de la mode apprécieront l’exposition Comme des roses. La mode en tant que miroir de son époque (Jako růže. Móda zrcadlem doby) qui se tiendra au palais Dietrichstein (24/1 - 23/8). L’exposition présentera des robes coûteuses, faites de matériaux précieux de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, des vêtements de la première décennie du XXe siècle, des ensembles sobres et polyvalents de la Première Guerre mondiale et des robes taille basse typiques des années 1920.

Tout au long de l’été, vous pourrez visiter la Biennale internationale de design étudiant Design.s 2020 au Musée technique de Brno (23/6 - 27/9). L’exposition Adolf Loos l’Européen (3/6 - 31/12), présentée au Špilberk, constituera sans doute l’événement le plus attractif. Les œuvres de cet enfant de Brno, né il a 150 ans, se caractérisent par ce qu’on appelle le « raumplan », un principe spécifique d’aménagement de l’espace intérieur des bâtiments, que vous pouvez voir par exemple dans la villa Müller à Střešovice, à Prague.

Un univers tout à fait différent vous attendra à l’exposition Nad slunce krásnější (Plus belles que le soleil) aux Masné krámy à Pilsen, en Bohème occidentale (27/11 - 28/3). L’exposition sera consacrée aux « belles madones » et surtout à la Madone de Pilsen, l’œuvre d’art la plus précieuse et la plus vénérée de Bohème occidentale depuis des siècles. La statue de marne datant de la première moitié des années 1380 orne encore aujourd’hui l’autel de la cathédrale Saint-Barthélemy dans le centre-ville.