Vous n’avez pas froid aux yeux ? Visitez les ossuaires tchèques !

Vous n’avez pas froid aux yeux ? Visitez les ossuaires tchèques !

Nous vous montrerons des endroits où seuls les plus endurcis peuvent entrer…

Vous n’avez pas froid aux yeux ? Visitez les ossuaires tchèques !
Êtes-vous attiré par des endroits qui font peur à d’autres ? Laissez-vous inspirer par nos conseils ! Visitez des lieux pleins de secrets, qui vous donneront des frissons dans le dos. Nous vous emmènerons dans de mystérieuses cryptes d’églises et des ossuaires dont les époustouflantes décorations sont faites d’ossements humains. Un exotisme morbide au cœur de l’Europe !

Kostnice à Kutná Hora

Kutná Hora est une ville ancienne de Bohême centrale, située non loin de Prague. Au Moyen-Âge, grâce aux riches mines d’argent qui s’y trouvaient, la ville rivalisait par sa richesse et son importance avec Prague, la capitale du royaume de Bohême. La ville comptait des milliers d’habitants et, après différentes épidémies de peste ou après des guerres, il y avait un manque d’espace pour enterrer dignement tous les morts. C’est pourquoi les habitants de la ville décidèrent de construire un ossuaire sous l’église de Tous-les-Saints au cimetière de Sedlec, près de Kutná Hora. Il s’agissait d’une sorte d’entrepôt d’ossements de personnes décédées depuis longtemps. L’ossuaire abrite aujourd’hui les restes de plus de 40 000 morts ! Sa décoration bizarre est unique en son genre. Vous pouvez voir un lustre composé de tous les grands os du corps humain et des décorations créées avec des omoplates et des hanches humaines. L’auteur de cette décoration insolite a même composé sa signature en utilisant des ossements humains.

Kostnice à Brno et Křtiny

Au Moyen-Âge, on enterrait toujours dans le sol, on ne les incinérait jamais. Il n’est donc pas surprenant que chaque grande ville ait son ossuaire. La métropole morave Brno ne fait pas exception. L’ossuaire se trouve près de l’église Saint-Jacques. Il s’agit même du deuxième plus grand ossuaire d’Europe, après celui de Paris. Les restes d’environ 50 000 personnes reposent ici. Il résulte des analyses anthropologiques effectuées jusqu’à présent que les os appartiennent aux victimes des épidémies de peste et de choléra du Moyen-Âge et de la guerre de Trente Ans au XVIIe siècle. L’accès à l’ossuaire étant limité afin de le préserver en tant que lieu de mémoire, les groupes de visiteurs ne peuvent pas compter plus de 20 personnes. 



Près de Brno, la crypte de la magnifique église du Nom-de-la-Vierge-Marie baroque dans la bourgade de Křtiny abrite les restes d’environ 1 000 personnes. Cet ossuaire ne compte donc pas parmi les plus grands. Cependant, certaines zones de la crypte sont encore murées et attendent d’être découvertes. Dans la crypte, vous trouverez quelque chose qui n’a pas son pareil en République tchèque : douze crânes peints en noir et portant des couronnes peintes sur leurs têtes avec la lettre T écrite sur leur front. À ce jour, personne ne sait ce que cela signifie…

Mělník et Kolín, villes historiques de Bohême centrale

L’église Saints-Pierre-et-Paul se trouve en Bohême centrale à Mělník, où elle surplombe le confluent de l’Elbe et de la Moldau, les deux plus grandes rivières de Bohême. L’ossuaire local, l’un des plus grands de République tchèque, se trouve directement sous le chœur. La crypte est constituée d’une austère salle gothique, contenant les restes de dix à quinze mille personnes.



Un intéressant ossuaire baroque a été construit à Kolín près de l’église Saint-Barthélemy dans la première moitié du XVIIIe siècle. La maçonnerie des fortifications de la ville a été utilisée par un architecte inconnu pour sa construction. L’ossuaire abrite des colonnes faites de restes squelettiques et un autel baroque. Vous pouvez vous rendre à l’ossuaire dans le cadre de la visite de la cathédrale.