Le quartier de Hradčany n’est pas seulement à Prague – montez voir celui d’Ostrava

Le quartier de Hradčany n’est pas seulement à Prague – montez voir celui d’Ostrava

L’idée générale que l’architecture industrielle est laide change complètement à Ostrava. La partie basse de la région de Vitkovice est inscrite au patrimoine culturel européen.

HomeNouveautésLe quartier de Hradčany n’est pas seulement à Prague – montez voir celui d’Ostrava
Le froid automnal dehors peut pénétrer à l’intérieur, ce qui n’est pas grave. Une météo plus fraiche n’empêche pas de visiter les tours d’observation ou les cafés - au contraire ! Sur la Bolt Tower à Vítkovice vous pouvez en plus les rassembler et prendre un bon café à l’endroit le plus haut d’Ostrava.
Dolní Vítkovice est une démonstration de l’architecture industrielle et ce site minier qui ne fonctionne plus est devenu un centre culturel. Chaque année s’y déroule par exemple l’un des plus grands évènements musicaux en République tchèque – le Festival Colours of Ostrava. De cette ancienne usine de coque, une bibliothèque devrait voir le jour dans le futur ainsi qu’un campus universitaire sur le site autour. Aujourd’hui Bolt Tower est devenue la couronne de Vitkovice.

Une apparence comme un feu et un nom de recordman

La tour a vu le jour sur le haut-fourneau n°1 et l’a augmenté de 25 mètres. Les visiteurs peuvent sur cette construction entièrement en verre admirer les environs à partir d’une hauteur de près de 78 mètres. Outre le café on trouve à l’intérieur des espaces multifonctionnels et un club – tout faisant partie d’un itinéraire éducatif sur le haut-fourneau. Le feu s’en échappait en permanence et la  nouvelle construction rappelle même les flammes. Une autre chose intéressante se trouve dans le nom même de la tour – elle fut baptisée par le sportif jamaïcain, recordman et champion du monde et vainqueur olympique Usain Bolt, qui est venu plusieurs fois à Ostrava dans le cadre de la rencontre athlétique internationale « Les Pointes d’or ».

Mais ce n’est pas tout à Ostrava

Ostrava a laissé depuis longtemps sa renommée de ville industrielle laide derrière elle et devient plutôt une destination sexy où l’on se rend pour la culture, le sport, l’amusement et la science. Celle-ci est représentée dans « Le Monde de la Technique (Svět techniky) » dont l’une des parties se trouve à Dolní Vítkovice déjà citée. Ostrava n’a pas du tout honte de son passé minier et vous pourrez tout savoir en visitant le musée Landek, qui est le plus grand en République tchèque. Si vous voulez en connaître plus sur le travail des mineurs allez faire un tour dans la Mine Michal « Dolu Michal », monument culturel national où l’on a tourné plusieurs films. Avec les enfants vous pouvez visiter le zoo à Ostrava et le pavillon des éléphants. Et sans les enfants « dégager » dans la rue Stodolní ulice, qui est connue par ses soirées et ses bars même hors d’Ostrava comme endroit où l’on ne dort jamais.