Trésors datant de la Première République tchécoslovaque:

Trésors datant de la Première République tchécoslovaque:

à la découverte du château de Prague et de villas fonctionnalistes

HomeNouveautésTrésors datant de la Première République tchécoslovaque:
Promenez-vous dans Prague et admirez la plus grande horloge située sur une tour en République tchèque ou la troisième plus grande statue équestre en bronze au monde. Le nouvel État nommé Tchécoslovaquie fut fondé le 28 octobre 1918 et la première période de son existence, qui dura jusqu’en 1938, est appelée la Première République. Au cours de ces vingt années, la jeune république est devenue une démocratie moderne dont l’économie et l’industrie comptaient parmi les plus puissantes au monde. L’architecture n’était pas en reste. Découvrez dans Prague cinq joyaux architecturaux datant de cette époque.

1. Le château de Prague

Période : années 1920 et 1930
Le château de Prague surplombe la ville de Prague depuis le IXe siècle, mais son visage actuel fut finalisé aux temps de la Première République. Suite à la création de la Tchécoslovaquie, il était nécessaire de remanier le château de Prague pour qu’il puisse remplir son nouveau rôle de résidence du président de la république, Tomáš Garrigue Masaryk. Le bureau présidentiel s’adressa à l’architecte slovène Josip Plečnik, qui se lança avec enthousiasme dans sa mission. Sous sa direction, d’importants travaux furent menés pour remanier la 1re cour, y compris les mâts pour drapeaux situés à l’entrée de la porte Matthias et les appartements présidentiels, les jardins Rajské, Na Valech et Na baště (y compris un belvédère, des terrasses et le jardin d’hiver situé près des jardins sud) ainsi que la façade nord de la Salle espagnole et la Salle des colonnes servant d’entrée de la Salle espagnole du côté de la porte Matthias. Plečnik lui-même mourut avant que ses projets soient achevés. Par exemple, la salle d’exposition du Manège du château de Prague (Jízdárna Pražského hradu) ne fut achevée qu’après la Seconde Guerre mondiale, en 1949.

2. Palais des congrès (Veletržní palác)

Période : 1925-1928
Ce bâtiment fonctionnaliste, qui est l’une des premières et des plus grandes constructions de ce style à Prague, est situé dans le quartier de Holešovice. Le Palais des congrès, qui fut conçu pour accueillir des salons professionnels, abrite aujourd’hui l’Exposition permanente de l’art du XXe et XXIe siècles de la Galerie nationale de Prague et d’autres espaces d’exposition. Il est l’œuvre de deux architectes, Josef Fuchs et Oldřich Tyl. Construit entre 1925 et 1928, il était alors la plus grande construction de ce type au monde. Depuis 1958, le Palais des congrès est classé monument culturel.

3. Villa Müller

Période : 1928-1930
La luxueuse villa Müller, de style fonctionnaliste, est située dans l’un des quartiers résidentiels les plus célèbres et les plus anciens de Prague, Ořechovka. La villa, propriété des époux Milada et František Müller, est l’œuvre de l’architecte de génie Adolf Loos, qui travaillait à cette époque en Bohême. Elle fut construite en deux ans, entre 1928 et 1930. C’est la construction de cette villa qui permit à Loos de porter sa conception originale de l’espace au plus haut sommet. La décoration intérieure de la villa, qui fut choisie et, dans de nombreux cas, conçue par Loos lui-même, forme une harmonie surprenante entre un fonctionnalisme moderne et un style anglais classique.

4. Église du Sacré-Coeur-de-Jésus

Période : 1929-1932
L’église catholique romaine du Sacré-Coeur-de-Jésus située à Prague place Jiřího z Poděbrad, dans le quartier de Vinohrady, est l’œuvre de l’architecte slovène Josip Plečnik. L’église a une large tour principale haute de 42 mètres ornée d’une horloge ronde géante, qui attire l’attention au premier regard. Avec son diamètre de près de 7,5 mètres, elle est la plus grande horloge en République tchèque. Inspiré de l’Arche de Noé (c’est pourquoi la grande chapelle souterraine a une voûte en berceau), Plečnik dota le bâtiment de détails évoquant les symboles royaux : la façade avec des pierres en saillie rappelle l’hermine et le dôme situé en haut de la tour, l’orbe.

5. Mémorial national de Vítkov

Période : 1929-1933
Le Mémorial national de Vítkov est un monument fonctionnaliste situé sur la colline de Vítkov dont la construction brute fut réalisée entre 1929 et 1933 sur le projet de l’architecte Jan Zázvorka. L’objectif principal était de commémorer les légionnaires tchécoslovaques et la résistance tchécoslovaque pendant la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, la colline située non loin du centre-ville attire Pragois et touristes ; vous pouvez y faire une promenade agréable en admirant la statue géante du chef de guerre tchèque Jan Žižka et en profitant d’une magnifique vue panoramique sur toute la ville. La statue, qui pèse 16,5 tonnes et mesure neuf mètres de haut sur 9,6 mètres de long, est la troisième plus grande statue équestre en bronze au monde.