Refaire le plein d’énergie dans les stations thermales de Bohême et de Moravie

Refaire le plein d’énergie dans les stations thermales de Bohême et de Moravie

Rendez-vous là où vous pouvez puiser des forces directement dans les entrailles de la Terre, par exemple dans les stations thermales de l’Ouest de la République tchèque.

Les anciens Romains connaissaient déjà les effets bienfaiteurs des bains. Certes, la tradition thermale en Bohême et en Moravie ne remonte pas jusqu’à leur époque ; elle n’en est pas moins fort respectable. À Karlovy Vary ou à Teplice, elle a plus de cent ans. La force des sources thermales de ces villes attira les rois, empereurs, compositeurs et autres poètes ; bref, l’élite des temps anciens. Elles ne sont toutefois pas les seules stations du pays vers lesquelles se rendent les amateurs de repos et de services « wellness » de qualité. Parcourez avec nous les stations thermales tchèques les plus populaires et laissez-vous inspirer pour reprendre des forces pour le printemps et l’été. Nous garderons le meilleur pour la fin.

Bohême du Nord

En Bohême du Nord, outre de petites stations telles que Libverda ou Kundratice, se trouve la plus ancienne station thermale de Bohême, qui est aussi l’une des plus anciennes d’Europe centrale : Teplice. L’eau thermale de Teplice était déjà utilisée par les Celtes, mais l’histoire commence il y a 18 000 ans, alors que la pluie tombant sur les montagnes Krušné hory s’infiltrait dans la terre et que l'eau absorbait la chaleur et les minéraux qu’elle possède encore aujourd’hui. Teplice est une petite ville romantique qui doit sa fondation à un cochon boiteux. À cause de sa jambe blessée, celui-ci perdait souvent son troupeau et son maître avait l’habitude qu’il soit à l’arrière. Un jour toutefois, il remarqua qu'alors que le cochon suivait le rythme du troupeau, il traînait toujours.

L’homme partit donc rechercher l’animal. Il vit que le cochon se dirigeait vers une source pour s’y rouler dans la boue. Il se hâta d’aller faire part de sa découverte au seigneur local. Ce dernier y fonda une ville qui, dès le début du 12e siècle, servit de station thermale. Non loin de Teplice, vous trouverez d’autres petites villes thermales, telles que Bílina ou encore Dubí, où l’église vous surprendra peut-être. Elle fut en effet construite dans le style gothique vénitien, et est considérée comme la construction vénitienne la plus septentrionale d’Europe. Le château romantique de Dux (Duchcov) est lui aussi lié à l’Italie : c’est en effet là que le plus célèbre séducteur, Giacomo Casanova, passa ses dernières années. Ne passez pas à côté lorsque vous visiterez les stations thermales de Bohême du Nord. Notez cependant que vous pourrez aussi profiter de fantastiques prestations wellness dans les populaires stations de tourisme estival des montagnes Jizerské hory ou Krkonoše.

Bohême du Sud

La station thermale Třeboň, en Bohême du Sud, est célèbre pour ses enveloppements renommés et son atmosphère paisible. La qualité de ces enveloppements est garantie par la tourbe de Treboň, qui compte parmi les meilleures d’Europe. La ville bénéficie d’une atmosphère tranquille que lui confère son paysage aux multiples étangs. La région de Třeboň a en effet été proclamée zone de pisciculture. Elle est inscrite comme réserve de biosphère sur la liste de l’Unesco. Ce paysage d’étangs, mares et bassins est parcouru de pistes cyclables grâce auxquelles vous pourrez agrémenter votre séjour à Třeboň d’excursions à vélo ou de promenades. Mais savez-vous que Třeboň offre encore d’autres points d’intérêts ? Citons par exemple le beau château ; grâce à ses étangs, la région de Třeboň est aussi connue comme une région aux multiples spécialités de poisson. Que diriez-vous de goûter aux frites de carpe ?

En Bohême du Sud, vous pourrez aussi visiter la petite ville thermale de Bechyně et profiter de séjours wellness de qualité dans la Šumava.

Bohême de l’Est

Les eaux associées à l’air frais des montagnes sont un traitement avéré pour tous les maux. Elles sont exploitées par exemple à Janské lázně, aux confins du parc national de Krkonoše (du nom du mont des Géants). La ville est située dans la vallée située aux pieds des montagnes Černé hory. Un téléphérique y mène en hiver comme en été. Il est utilisé par les skieurs, cyclistes et autres randonneurs. La source chaude de Janské lázně aurait été découverte par des chercheurs de métaux précieux en plein travail aux pieds des plus hautes montagnes de Bohême. Vous trouverez, au niveau de la colonnade de la ville, le Krakonoš fabuleux et sévère, patron de tout le Krkonoš, qui veille à l’ordre dans les bois et les vallées.
En Bohême de l’Est se trouve aussi la petite station thermale Bělohrad, spécialisée dans le traitement des problèmes kinesthésiques. La station Bělohrad est toute proche des montagnes ainsi que du safari de Dvůr Králové. La station thermale Bohdaneč, connue notamment pour son style fonctionnaliste, vous proposera une nouvelle expérience architectonique.

Moravie

Seuls peu d’endroits possèdent un nom aussi pittoresque que Karlova Studánka (la Fontaine de Charles), et bien peu de stations thermales sont aussi pittoresques que celle-ci. Cette commune d'un peu plus de 200 habitants est le village le plus haut de la région. Vous avez l’impression d’avoir déjà entendu son nom quelque part ? C’est possible, peut-être un jour au détour d’une conversation sur les stations de ski, puisque à quelques pas de là se trouve le sommet de la plus haute montagne de Moravie, le Praděd, également beau à voir au printemps et en été. Si vous recherchez une station thermale, un centre de wellness et le repos à l’écart de la foule, alors rendez-vous à Karlova Studánka, aux confins de la Moravie et de la Silésie.

Dans le piémont des monts Jeseník se trouve par ailleurs la station thermale Velké Losiny, entourée d’une vaste forêt qui fait d’elle la station thermale la plus connue de Moravie. Grâce au nouvel aquaparc thermal, unique en République tchèque, elle sera peut-être aussi bientôt la plus connue de tout le pays.

En Moravie du Sud, vous découvrirez la petite station thermale d’Hodonín, qui puise de l’eau iodée de qualité et soigne ses hôtes atteints de rhumatismes ou d’arthrose. Cette station est moderne, et bien qu’elle soit l’une des plus récentes de République tchèque, elle figure parmi les plus recherchées. Outre un niveau de service élevé, Hodonín doit aussi son attrait à la proximité du complexe de Lednice-Valtice et son paysage unique, inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'Unesco.

Lorsque vous aurez envie de vous reposer un peu lors de votre séjour en Moravie du Sud, venez à Luhačovice. L’environnement agréable de sa région et son architecture originale attirent chaque année des milliers de visiteurs qui viennent y profiter de calme, d’une détente agréable et d’excursions dans les magnifiques environs.

Ouest

Si vous vous dirigez vers l’Ouest de la République tchèque, vous parviendrez à ce qu’il y a de mieux. La Bohême de l'Ouest est en effet connue (et pas uniquement en République tchèque) pour ses stations thermales. Elle est célèbre dans le monde entier, et ses hôtes l’étaient et le sont d’ailleurs aussi. Par exemple, Karlovy Vary (que vous connaissez peut-être sous le nom allemand de Karlsbad) fut fondée dès le 14e siècle par le roi et empereur Charles IV, qui figurait alors parmi ses hôtes célèbres. Ce n’est cependant que deux cents ans plus tard que Karlovy Vary connut son essor et prospéra.

Elle fut aidée en cela par sa réputation auprès de la noblesse riche, qui attira par exemple le tsar russe Pierre le Grand, ou encore l’impératrice Elisabeth d'Autriche (Sissi). Séjournèrent également à Karlovy Vary Wolfgang Amadeus Mozart, Nikolaj Vasiljevič Gogol, Niccolò Paganini ou encore Sigmund Freud. Par quoi furent-ils attirés à Karlovy Vary ? Par les effets traitants des sources thermales exceptionnelles qui jaillissent des profondeurs jusqu'à 88 mètres, ou par la température de la source Vřídlo, de 72° C. Sans oublier la magnifique nature des Krušné hory et la forêt protégée Slavkovský les. Citons aussi l’architecture romantique des styles baroque et Art nouveau qui fait du centre de la ville, situé dans la vallée, sur les bords de la rivière Teplá, l’une des stations thermales les plus visitées d’Europe.

Vous découvrirez qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que l’on parle souvent du triangle thermal de la Bohême de l'Ouest. Outre Karlovy Vary, ce triangle est complété par la toute aussi belle station de Mariánské lázně (Marienbad en allemand), aussi appelée la ville des parcs et de bois. Elle est dominée par sa colonnade à la construction en fonte et sa fontaine chantante. La ville et ses environs possèdent une centaine de sources minérales. La station thermale Františkovy lázně est un peu plus petite. Elle a été classée zone de monuments urbains protégée. Ses hôtes y viennent notamment pour l’Aquaforum, un complexe d’eau et de relaxation.

Un peu plus proche des montagnes Krušné hory se trouve la toute première station thermale au radon du monde : Jáchymov. Ici les patients sont traités avec de l'eau riche en radon qui, à la différence des autres, ne produit pas d’effets chimiques mais des effets énergétiques. La source de cette richesse naturelle rare se trouve dans une mine, à environ 500 mètres sous la terre.

En Bohême de l'Ouest, la station thermale Kynžvart est spécialisée dans les soins aux enfants. Les gens souffrant de problèmes de peau, de respiration ou de dépression y viennent en cure. Non loin de là se dresse le siège d'été du chancelier autrichien Clément de Metternich, qui mérite d’être visité. Nonobstant sa personnalité, le comte de Metternich ne sous-estimait pas la force de l’éducation et, avec son fils, il créa l’une des bibliothèques de château les plus importantes.
n-spa-where-to-go

n-spa-where-to-go