L’automne dans les jardins baroques de République tchèque

L’automne dans les jardins baroques de République tchèque

La beauté du Baroque consiste en des formes luxuriantes, la magie de l’automne dans la diversité des couleurs. Par conséquent, leur union apporte une expérience hors normes !

Dynamisme, somptuosité et émotions. C’est ainsi qu’on pourrait résumer rapidement le Baroque, un style artistique qui a considérablement influencé, à sa manière luxueuse et fleurie, l’aspect des villes de République tchèque. Vous trouverez des monuments baroques partout en Bohême, en Moravie et en Silésie, et il ne s’agit pas seulement de châteaux ou d’églises. Les jardins sont également des joyaux de l’architecture baroque. Et comme l’automne bigarrée qui a lieu actuellement en République tchèque leur va très bien, il est temps de vous présenter les plus beaux d’entre eux.

Le baroque dans les jardins de Prague

Il fut un temps où le prestige des nobles s’exprimait par leurs habits, carrosses, demeures et jardins. Et c’est justement à cette époque que se sont formés les jardins sous le Château de Prague et sous la colline de Petřín. Bien que fonder et entretenir un jardin sur une colline aussi abrupte n’ait pu être ni simple ni bon marché, les propriétaires ont pris soin à ce que leurs créations coupent le souffle aux visiteurs et aux passants. Difficile à dire s’ils supposaient déjà que leurs efforts seraient efficaces jusqu’au vingt-et-unième siècle, cependant, ils y ont réussi.

Les jardins sous le Château de Prague font partie des destinations touristiques les plus populaires. Leur terrain accidenté est décoré de terrasses, de balcons, d’escaliers, de fontaines et de recoins romantiques, grâce auxquels vous ne remarquerez même pas que vous avez gravi, en chemin vers le portail du Château de Prague, un grand dénivelé. Vous oublierez même que vous vous trouvez au centre d’une métropole animée, car le décor des jardins donne un peu l’impression d’un conte fantastique. Et on peut en dire autant de ceux de Petřín.

Il y a un groupe de cinq jardins en dessous du château : le jardin Ledebour, le petit jardin Pálffy, le grand jardin Pálffy, le jardin Kolowrat et le petit jardin Fürstenberg. Parmi ceux de Petřín, on compte les jardins Vratislav,  Schönbrunn, Lobkowicz et Vrtbovská. Tous sont magnifiques et chacun a ses adeptes qui viennent y passer du temps libre pour le plaisir de leurs yeux et de leur esprit. Par rapport au Baroque, nous devons distinguer le jardin qui est considéré comme le plus beau jardin de ce style à Prague – on dit même qu’il est le plus beau jardin de son genre au Nord des Alpes. Ce titre revient au jardin Vrtbovská.

En automne (le 31 octobre), il fait ses adieux à la saison et à cette occasion, vous pouvez profiter, hormis ses couleurs magnifiques, d’un éclairage solennel du jardin qui n’a lieu que deux fois par an. Les jardins sous le Château de Prague invitent, eux, à profiter de l’ambiance automnale lors du Weekend des pommes (du 17 au 19 octobre), où les visiteurs pourront goûter, au cours d’heures d’ouvertures prolongées, tout ce qui se fait à base de ce fruit, des tartes aux moûts.

Un très beau jardin baroque se trouve aussi à proximité du château de Trója. Pour admirer son charme, il vous faudra vous éloigner du centre de Prague, ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose. Et en plus, un autre jardin se trouve juste à côté du château – le zoo de Prague qui fait partie des cinq meilleurs au monde.

Le Baroque sur la liste de l’UNESCO

Un jardin baroque forme une partie intégrante du complexe du château de Český Krumlov et en tant que tel, il figure sur la liste du patrimoine mondial culturel de l’UNESCO. Český Krumlov en Bohême du Sud fait partie des villes les plus visitées de la République tchèque. Une des raisons en est justement son château baroque-Renaissance qui domine cette ville pittoresque historique.

D’autres jardins baroques qui représentent la République tchèque sur la liste de l’UNESCO sont ceux de Kroměříž en Moravie. Ce Jardin fleuri a été créé derrière les remparts de la ville au cours de la deuxième moitié du 17ème siècle à la place d’anciens marécages improductifs. Aujourd’hui, il est dominé, hormis une rotonde au milieu du complexe et des plates-bandes géométriques, par une colonnade qui servait à l’origine d’entrée principale. De son sommet, les motifs complexes des parterres de fleurs et des haies se distinguent particulièrement.

Le Jardin sous le château qui s’étend entre le palais épiscopal et la rivière Morava est, lui, célèbre pour ses plantes et animaux exotiques. Vous pourriez très bien tomber aussi sur de curieux étudiants en botanique lors de la visite de cet orgueil de Kroměříž 

Le Baroque en Moravie et en Bohême

Près de là (à une demi-heure de route) se trouve le château de Buchlovice qui fait partie des demeures baroques les plus importantes de la République tchèque. Important surtout par sa beauté. Cela vaut évidemment aussi pour son jardin. Buchlovice est une œuvre de l’amour. Le château a été construit par le comte Jan Dětřich Petřvaldský pour sa femme. Pour qu’il éblouisse sa dulcinée, il a engagé des architectes viennois de premier rang qui ont du plusieurs fois changer leurs plans pour le satisfaire. Et cela en valait la peine, car le château de Buchlovice est la villa italienne baroque la plus pure en Europe centrale.

Si on retourne de la Moravie en Bohême, on ne peut pas manquer la région particulière de la Vysočina qui recèle plus d’un trésor. Concernant les jardins baroques, il nous faut nous y arrêter pour vous présenter Jaroměřice nad Rokytnou. À l’époque – dans la première moitié du 18ème siècle – le château local, construit par le comte Jan Adam Questenberk (qui y entretenait même son propre orchestre dont le chef, František Václav Míča, y a composé le tout premier opéra tchèque), était un des bâtiments les plus imposants d’Europe ainsi qu’un centre culturel. Le jardin du château, également vaste, s’étend sur une île artificielle d’une superficie de neuf hectares.

 
À la rencontre d’autres joyaux baroques, nous nous rendrons en Bohême de l’Est où se trouve le complexe hospitalier de Kuks. Cet endroit baroque unique a été rénové il y a quelques années et devient de plus en plus populaire. Visité par les cyclistes qui s’y arrêtent en chemin sur la Piste de l’Elbe ou par les touristes qui apprécient son paysage et son histoire, il se prévaut d’un jardin baroque décoré des célèbres statues de Matthias Braun qui représentent les vertus et les vices. Le complexe comprend aussi un jardin d’herbes vieux de plus de deux cent ans où on cultivait, dès la fondation de l’hôpital, des herbes curatives, mais aussi des fruits et des légumes pour la cuisine locale. On accueille l’automne et on clôture la saison lors des fêtes traditionnelles de la Saint-Hubert (le 1er octobre).

Le chemin vers les jardins baroques continue plus au Nord-Ouest, en l’occurrence au château de Duchcov. Celui-ci est connu justement pour son magnifique jardin baroque librement accessible, mais aussi par le fait que le célèbre séducteur Giacomo Casanova y a passé la fin de sa vie. Il y est resté treize ans exactement, mais le chiffre ne lui a pas porté chance puisque, le philosophe et aventurier n’a pas pu atteindre la quatorzième. Il est inhumé près de la chapelle locale, où il y a une plaque commémorative. Hormis le jardin baroque, le château attire les visiteurs par sa nouvelle exposition qui unit les mondes antiques et baroques.
n-baroque-gardens-autumn

n-baroque-gardens-autumn