Coutumes et traditions populaires tchèques à Pâques

Coutumes et traditions populaires tchèques à Pâques

Les fêtes chrétiennes les plus importantes approchent !

HomeWhat's NewCoutumes et traditions populaires tchèques à Pâques
Les fêtes de Pâques font partie des fêtes ancestrales de la première pleine lune du printemps. Elles sont liées à la célébration de l’arrivée du printemps et de la résurrection du Christ, et au début de la nouvelle année agricole.

Coutumes traditionnelles

Le symbole des Pâques tchèques est, outre les œufs peints, la longue baguette tressée de brins d’osier frais, décorée de rubans. Le lundi de Pâques, les garçons et les hommes s’en vont chanter et fouettent symboliquement jeunes filles et femmes de leurs baguettes. La tradition populaire dit que fouetter les femmes doit leur apporter beauté et fraîcheur pour toute l’année. Dans certaines régions, la tradition des crécelles a aussi été conservée. Du jeudi au samedi, les garçons parcourent les bâtiments du village et font du bruit en agitant leur crécelles en bois ; ils appellent ainsi les croyants vers les églises en lieu et place des cloches qui, symboliquement envolées vers Rome, restent silencieuses pendant les fêtes de Pâques. Après le carême arrive une période de véritable opulence. Parmi les plats de Pâques typiques figurent par exemple la viande d’agneau ou de lapin farcie à l’ortie, la brioche de Pâques fabriquée à partir d’une pâte lentement levée (le « mazanec ») ou encore l’ « agneau » à base de biscuits glacé au sucre (le « piškotový beránek »). N’oublions pas non plus les brioches recouvertes de miel (les « jidáše »), ni les « grâces de dieu » frites enrobées de sucre (les « boží milosti », sorte de bugnes). Le lundi de Pâques, tout repas qui se respecte doit comprendre un plat à base d’œufs. Les œufs sont un symbole ancestral de vie nouvelle et de renaissance. Pendant les fêtes de Pâques, la majorité des restaurants servent leurs menus avec des spécialités de bières aromatisées traditionnelles de Pâques.

Petit déjeuner traditionnel

Des dizaines de plats différents sont traditionnellement préparés pour célébrer Pâques. Chaque région a ses propres spécialités, qui sont souvent très différentes les unes des autres. Cependant, le gâteau de Pâques nommé mazanec est préparé partout en République tchèque. Essayez de le préparer vous-même !
Ingrédients : 0,5 kg de farine, 30 g de levure, 80 g de sucre, 100 g de beurre, 2 jaunes d’œuf, une pincée de sel, 185 ml de lait, 50 g de raisins secs, quelques amandes et un blanc d’œuf pour la décoration
Procédure : Mélangez la levure, le sucre et un peu de lait. Laissez lever le levain dans un endroit chaud (cela prend environ 10 minutes). Pendant ce temps, battez le beurre avec le sucre et les jaunes d’œufs. Ajoutez la farine, une pincée de sel et le levain. Incorporez des amandes hachées et les raisins secs dans la pâte. Vous pouvez faire tremper les raisins au préalable dans du rhum ou du cognac. Pétrissez bien la pâte. Ensuite, laissez-la lever pendant environ 2 heures dans un récipient recouvert d’un tissu respirant. Puis déposez la pâte sur une plaque à pâtisserie, badigeonnez-la avec le blanc d’œuf et garnissez-la d’amandes. Mettez au four pendant environ une heure à 200 °C jusqu’à ce que la croûte soit dorée.
 
Servez le mazanec à la place du pain, coupé en tranches, tartiné de beurre, de miel ou de confiture. Bon appétit !