5 conseils pour une balade d’automne

5 conseils pour une balade d’automne

Savez-vous où faire des promenades maintenant que l’été est fini ?

Home5 conseils pour une balade d’automne
L’automne en République tchèque orne la nature de riches couleurs et apporte des matins frais et brumeux. Mais ne vous laissez pas décourager par le temps maussade pour partir en excursion ! Au contraire, le temps automnal donnera à de nombreux endroits une véritable atmosphère mélancolique. Nous vous apportons des conseils sur les endroits où vous êtes assuré de bien profiter de la saison.

Parc de Průhonice

À quelques kilomètres de Prague, vous trouverez un paysage comme sorti d’un conte de fée. Il s’agit de l’un des plus grands parcs paysagers naturels d’Europe centrale qui occupe une superficie d’environ 240 hectares. En automne, quand le soleil perce lentement un brouillard épais, le parc est un lieu idéal pour la détente et une promenade romantique. Le parc a été fondé en 1885 par le comte Arnošt Emanuel Silva-Tarouca, propriétaire du château de Průhonice, et en plus d’une forêt avec des arbres exotiques, vous y trouverez également des prairies ou un grand alpinum créé sur les rochers surplombant le ruisseau Botič. Vous pouvez passer toute une journée à vous promener dans le parc, qui est sillonné de 40 kilomètres de chemins bien entretenus ! Outre son importance historique, le parc est également précieux du point de vue dendrologique, car il abrite une collection d’essences d’arbres autochtones et étrangères, qui compte environ 1 600 espèces.

Sentier des rapides Svatojánské proudy

Le sentier découverte de Svatojánské proudy mène à travers une vallée rocheuse profonde et romantique de la Vltava, où se trouvaient jadis les rapides Svatojánské proudy. Ils sont aujourd’hui inondés par les eaux du barrage de Štěchovice, situé au sud de Prague. Dans le passé, des radeaux et des bateaux descendaient la Vltava pour amener du bois de la Šumava à Prague. Les rapides Svatojánské proudy faisaient particulièrement peur aux bateliers. Ils compliquaient grandement le travail des bateliers et mettaient en danger le transport des marchandises. C’est au-dessus de la rivière et de ses rapides que fut construit en 1889 le premier sentier de randonnée sur le territoire de la République tchèque d’aujourd’hui, que vous pouvez emprunter encore de nos jours. Le sentier, long d’environ 10 km de long, commence dans la petite ville de Štěchovice et se termine à Nové Třebenice, où vous pouvez monter à bord d’un paquebot de croisière pour retourner à Štěchovice, ou prendre un bus pour rentrer à Prague. Le sentier traverse un terrain difficile, en partie le long d’une pente raide, et est destiné uniquement aux randonneurs pédestres. Les jeunes enfants ou les cyclistes ne devraient pas l’emprunter. Les chemins étroits du canyon de la rivière offrent d’innombrables vues romantiques, mais ne sont pas destinés aux randonneurs peu expérimentés.

Moravie du Sud et journées caves ouvertes

Lorsque vous demandez aux Tchèques où ils aimeraient aller pour un week-end prolongé à l’automne, beaucoup d’entre eux mentionnent la Moravie du Sud. C’est la région la plus chaude et la plus ensoleillée de toute la République tchèque et, en même temps, c’est un endroit où - surtout en automne pendant les vendanges - le vin coule à flots ! Cette année, tout est un peu différent en raison de la pandémie de coronavirus, mais cela ne vous empêche en rien de visiter des caves à vin lors de « journées caves ouvertes ». Durant le mois de novembre, les vignerons se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs caves et de vous faire déguster le vin, par exemple, au pied des collines pittoresques de la Pálava  à Horní Věstonice et Dolní Věstonice (20/11) ou à Pavlov (27/ 11). À Velké Pavlovice, les journées caves ouvertes de la Saint-Martin auront lieu le 13/11 et, dans la région de Hustopeče, du 6 au 7/11. Cependant, la Moravie du Sud offre bien plus que du vin. Par exemple, ne manquez pas de visiter le joyau néo-gothique de la Moravie, le château de Lednice, ou celui de Valtice tout proche.

Villes d’eaux de Bohême de l’Ouest et monts Métallifères

L’automne est une période qui peut compter des jours pluvieux et maussades, qu’il vaut mieux passer bien au chaud dans un spa ou un centre de bien-être. Les endroits qui se prêtent parfaitement à cette activité agréable se trouvent en Bohême occidentale, dans une région célèbre depuis des siècles pour ses sources chaudes, ses villes d’eaux et ses traitements balnéaires, qui sont bons pour le corps mais aussi pour l’âme. Où aller donc au spa ? Vous pouvez choisir entre Karlovy Vary, Mariánské Lázně, Jáchymov ou Františkovy Lázně. Partout, vous pouvez profiter de l’eau minérale et des gaufres typiques locales, mais ce n’est qu’à Karlovy Vary que vous verrez un geyser d’eau minérale chaude appelé Vřídlo jaillissant jusqu’à une hauteur de 12 mètres. À Mariánské Lázně, admirez la magnifique colonnade néo-baroque en fonte de la fin du XIXe siècle. À Františkovy Lázně, touchez la statue d’un petit garçon avec un poisson pour vous porter chance. À Jáchymov, où le premier spa au radon au monde a été ouvert il y a plus de cent ans, arpentez le sentier découverte dédié au radon et découvrez les bienfaits de cette eau. Le spa est situé dans les contreforts des monts Métallifères qui, par un beau temps d’automne, offrent des centaines de kilomètres de sentiers pour la randonnée pédestre et le vélo.

Le col de Pustevny dans les Beskides

L’automne est également une saison idéale pour faire des promenades dans les Beskides, en Moravie. Le col de Pustevny est l’un des principaux points d’intérêt de ces montagnes. Il offre une riche variété de sentiers de randonnée adaptés à chaque tranche d’âge. Les familles avec enfants et les personnes âgées apprécieront le téléphérique menant du village de Trojanovice jusqu’à Pustevny. Un chemin agréable et peu exigeant de quatre kilomètres de long, presque partout avec une surface damée, mène de Pustevny au sommet du Radhošť, pour le plus grand plaisir des parents avec poussettes ou des cyclistes. L’itinéraire passe au pied de la statue du dieu païen Radegast et mène jusqu’à la crête du massif de Radhošť. Pourquoi la statue d’un dieu slave est-elle érigée ici ? Selon la légende, son idole, qui était dressée sur la montagne, a été démolie sur ordre des missionnaires chrétiens Cyrille et Méthode, qui ont répandu le christianisme dans la région au milieu du IXe siècle. Et, quelque mille ans plus tard, elle est revenue ici sous la forme d’une copie romantique en souvenir de cet événement. La route se termine au sommet du Radhošť près de la chapelle Saint-Cyrille-et-Méthode en bois qui date du XIXe siècle. Un magnifique panorama avec vue imprenable à 360 degrés vous attend au sommet de cette montagne entourée de vieilles légendes. Venez en profiter !