Ouverture du bâtiment principal du Musée national de Prague

Ouverture du bâtiment principal du Musée national de Prague

Après avoir fait l’objet d’une rénovation générale, le Musée national (Národní muzeum) ouvrira ses portes aux visiteurs le 28 octobre 2018, le jour même du 100e anniversaire de la déclaration de la Tchécoslovaquie indépendante.

Le Musée national, qui est le plus ancien musée de Bohême, a été fondé il y a 200 ans, en 1818, en tant que « Musée patriotique ». Sa création est liée à des personnalités célèbres, telles que le comte Kašpar Maria Šternberg, František Palacký, Jan Evangelista Purkyně et le chercheur français Joachim Barrande. Ce n’est qu’en 1891 que le musée est doté du bâtiment de style néo-renaissance dominant aujourd’hui la place Venceslas. Depuis sa construction, le bâtiment historique du Musée national n’a pas connu de travaux de rénovation significatifs ; la rénovation générale avait pour objectif de sauver ce monument culturel national de premier ordre et de le transformer en un musée moderne. Grâce aux espaces libérés dans le Bâtiment historique du musée et à son interconnexion avec le Nouveau bâtiment, le Musée national double ses espaces d’exposition dans le centre de Prague. Les visiteurs pourront admirer de nombreuses collections uniques qui étaient jusqu’ici conservées dans des dépôts.

Ouverture du musée et projets d’exposition

Le Bâtiment historique du Musée national sera en partie ouvert au public le 28 octobre 2018 à l’occasion du 100e anniversaire de la République tchécoslovaque. Les visiteurs pourront non seulement admirer les intérieurs magnifiquement restaurés du bâtiment et profiter de visites guidées, mais surtout découvrir trois expositions occupant une superficie de près de 2 000 m². Jusqu’au 31 décembre 2018, l’entrée aux expositions sera libre.

L’exposition intitulée Exposition tchéco-slovaque et Exposition slovaque-tchèque(28/10/2018 - 30/6/2019) a d’abord été présentée à Bratislava. Elle retrace l’histoire de l’État commun des Tchèques et des Slovaques en montrant ce qui réunissait et divisait les deux peuples, en s’inspirant également de destins réels de personnes concrètes. Pour la première fois, une série de documents originaux qui ont joué un rôle crucial dans l’histoire de la Tchécoslovaquie et ont marqué le destin de ses habitants sera présentée en République tchèque.

L’exposition nommée « 2 x 100 » explore les 200 ans d’histoire du Musée national. Les visiteurs verront les 200 articles les plus importants et les plus intéressants conservés au musée. Ceux-ci seront exposés dans un contexte surprenant et nouveau qui reflète leur diversité : ce sont des objets historiques, naturels et artistiques, provenant non seulement de Bohême, mais aussi du monde entier.
L’exposition multimédia « L’histoire est devenue le futur » présentera le Bâtiment historique du Musée national en tant que symbole national et architectural. Le visiteur découvrira le projet d’origine de l’architecte Josef Schulz avec sa singularité artistique et ses éléments concrets, ainsi que l’état critique du bâtiment avant 2011 et sa forme après la rénovation générale.

Quelles sont les activités prévues par le Musée national ?

Au printemps 2019, le Musée national inaugurera une exposition interactive dans la cour couverte et ouvrira un corridor reliant les deux bâtiments du musée. Les visiteurs pourront profiter d’une exposition multimédia reliant le développement architectural de la place Venceslas aux événements historiques qui s’y sont déroulés. En juin 2019, à l’exposition tchéco-slovaque succédera l’exposition « Les plus grands compositeurs tchèques ». Au 17 novembre 2019, c’est-à-dire à l’occasion du trentième anniversaire de la Révolution de velours, il est prévu que le musée aura ouvert la majorité des expositions prévues : le « département d’histoire naturelle », le « XXe siècle » et le « Musée des enfants ». L’ensemble du musée sera ouvert au public au premier semestre de 2020. Les visiteurs y trouveront également des zones de repos - des cafés, une librairie et un magasin de souvenirs. En plus de 12 000 m² d’expositions, le complexe du musée comprendra 4 000 m² d’espaces de circulation et d’espaces libres.